Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Harry Potter et les Reliques de la mort : Pourquoi Hagrid ne pouvait pas mourir

Harry Potter et les Reliques de la mort : Pourquoi Hagrid ne pouvait pas mourir
Par Tom Spencer Rédacteur
Fan des corgis, des iconiques Spice Girls, de la princesse Diana et adepte de tea time, Tom Spencer aime notamment relater la vie des membres de la couronne britannique mais n’est jamais contre un petit détour outre-Atlantique.
Ce mardi 2 juin 2020, TFI diffuse "Harry Potter et les Reliques de la mort, partie 2". Cet ultime film, sorti au cinéma en 2011, est le dénouement de la saga culte du sorcier à lunettes. Saviez-vous que le personnage adoré des fans, Hagrid, avait "interdiction" de mourir ?

Hedwige, Dobby, Albus Dumbledore, Sirius Black... La romancière J.K. Rowling n'avait pas hésité à torturer les coeurs des millions de fans d'Harry Potter à travers le monde en tuant certains des personnages les plus populaires de son univers magique. Mais, par chance, elle avait épargné le géant Hagrid. Pourquoi cela ?

Au fil de ses rencontres avec des fans, J.K. Rowling a été suppliée de ne pas tuer tel ou tel personnage lors de l'ultime récit d'Harry Potter (incarné à l'écran par l'acteur Daniel Radcliffe). Interrogée par la presse britannique, la richissime romancière de 54 ans avait révélé que sa soeur Dianne lui avait fait des menaces. Au début de la lecture des Reliques de la Mort, elle lui avait déclaré : "Si Hagrid meurt, je ne te le pardonnerai jamais." Des menaces déjà formulées quelques années plus tôt, au début de la folle aventure du célèbre sorcier à la cicatrice sur le front. "Mais ce n'est pas pour elle que je l'ai gardé en vie. Je suis obligé de prétendre que si comme ça j'aurai sans doute de meilleurs cadeaux à Noël", avait blagué l'écrivaine.

J.K. Rowling avait de toute façon prévu de garder le personnage d'Hagrid en vie jusqu'à la fin. Un sort heureux qu'elle avait en tête depuis toujours. "Je n'ai jamais eu l'intention de le tuer. Son rôle dans l'histoire était très significatif. Hagrid emmène Harry chez les Dursley. Il l'emmène ensuite dans le monde magique... Il était quelque part entre son ange gardien et son mentor... Et donc je voulais que ce soit Hagrid qui soit celui qui emmène Harry hors de la forêt [lors de la bataille de Poudlard, NLDR], avait-elle ajouté en interview.

Sorti sur les écrans en 2011, Harry Potter et les Reliques de la mort partie 2 réalisé par David Yates, a été le plus grand succès commercial de la saga avec 1,3 milliard de dollars de recettes au box-office mondial.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image