Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Hélène Pastor : 500 000 euros par mois, son fils confirme cette rente énorme

Hélène Pastor en 1998
60 photos
Lancer le diaporama
Hélène Pastor en 1998
Hélène Pastor a-t-elle pu être assassinée pour son argent par son gendre ? Elle était pourtant d'une grande générosité avec son fils, Gildo Pallanca-Pastor, et sa fille, Sylvia Pastor. Le premier évoque cette somme colossale et s'interroge davantage sur le mobilde du principal accusé, l'ancien compagnon de Sylvia, Wojciech Janowski.

Le procès des dix personnes suspectées de l'assassinat d'Hélène Pastor s'est ouvert ce lundi 17 septembre après-midi à la cour d'assises d'Aix-en-Provence. Sur le banc des accusés, le gendre de la victime, Wojciech Janowski, qui avait avoué, avant de se rétracter, avoir commandité cette exécution. Juste avant l'ouverture du procès, dont il attend des condamnations mais aussi des réponses, Gildo Pallanca-Pastor, fils d'Hélène Pastor, s'est exprimé en détail dans la presse, évoquant notamment la question de l'argent qui ferait un mobile parfait si la victime n'avait été si généreuse avec ses enfants...

500 000 euros. Cela peut paraître beaucoup...

Il y a ce chiffre qui revient sans cesse dans la presse : Hélène Pastor versait 500 000 euros par mois à chacun de ses enfants, Gildo et Sylvia, la compagne de Wojciech Janowski. Dans une grande interview publiée par L'Express.fr, le fils confirme : "Nos finances ont été mises à nu lors de l'enquête judiciaire. On a pu lire dans les journaux que notre mère nous versait 500 000 euros par mois, à ma soeur et à moi. Cela peut paraître beaucoup. Mais selon moi, c'était une façon pour elle d'observer comment chacun de nous gérait son patrimoine."

De son enfance, il se souvient : "Je n'ai pas vécu une jeunesse de milliardaire comme on se l'imagine. Car, dans ma famille, l'argent n'était pas fait pour être dépensé, mais pour construire de nouveaux immeubles. (...) J'ai été élevé par mes parents, Hélène Pastor et Claude Pallanca, avec un minimum d'argent... Jusqu'à ce que je commence à gagner ma vie en participant à l'achèvement du dernier grand chantier lancé par mon grand-père : la construction du Gildo Pastor Center, dans le quartier de Fontvieille." Il s'agit d'un colossal immeuble de bureaux.

Pour Gildo Pallanca, utiliser ces 500 000 euros par mois est simple : "Dans ma vie, il y a deux échelles de valeurs. Faire les choses bien : c'est l'immobilier, dans la tradition familiale. Faire les choses par passion : c'est le véhicule électrique. Et la réalisation dont je suis le plus fier, c'est le constructeur automobile Venturi." Gildo Pastor-Pallanca dirige Venturi Automobiles depuis New York où il a refait sa vie avec sa femme, Clémentine de Salteur de La Serraz, et leurs deux fils, très affectés par cette affaire. Dans L'Express, Gildo Pallanca explique avoir beaucoup investi dans des domaines très variés comme la restauration ou encore Radio Monaco, créée il y a vingt ans.

L'argent, un mobile suffisant ?

Que faisait Sylvia Pastor de cet argent, elle ? Selon l'enquête, la grande majorité était captée par son compagnon Wojciech Janowski dont les affaires et investissements étaient loin d'être aussi florissants qu'il le prétendait. De fait, l'argent peut-il être vraiment retenu comme mobile ? Dans Le Parisien du 14 septembre, Gildo Pallanca s'interrogeait : "Le coach sportif de mon ex-beau-frère [Pascal Dauriac, lui aussi sur le banc des accusés, NDLR] a dit que ma mère et moi étions visés, que Wojciech voulait nous tuer tous les deux, lors d'une fête sur un bateau... Je trouve cela surréaliste. (...) Lorsque quelqu'un s'accapare 7 millions d'euros par an et qu'il ne reste rien... Qu'y a-t-il derrière ? Le pouvoir ? La quête de reconnaissance ?"

Cet après-midi à l'ouverture de ce procès qui doit durer cinq semaines, Wojciech Janowski a fait une promesse à la cour : "Je répondrai à toutes les questions." Mais pourra-t-on éclaircir la question du mobile alors qu'il est fermement revenu sur ses aveux ? Comme le rappelle l'AFP, "il nie toute implication et accuse son ancien coach sportif, Pascal Dauriac, de lui avoir soutiré de l'argent contre une 'protection'".

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Philippe Etchebest pousse un coup de gueule dans "C à vous", le 13 avril 2020
M. Pokora a trouvé un moyen de faire de l'exercice à la maternité, où se trouve toujours sa compagne Christina Milian et leur fils Isaiah né le 20 janvier 2020.
Margaux éliminée de "N'oubliez pas les paroles", lundi 3 février 2020, sur France 2
Anne Caillon en interview exclusive pour Purepeople. Le 20 janvier 2020.
Gilles Verdez ému sur le plateau de "C'est que de la télé", le jeudi 5 décembre 2019, sur C8.
Indila, en interview exclusive pour Purepeople. Le 11 décembre 2019.
Jean-Michel Maire ému en parlant de ses enfants dans "Ce soir chez Baba", le 16 avril 2020, sur C8
Gérard Vivès, invité de Faustine Bollaert sur France 2 le 22 mai 2020.
Catherine Brun, ex-candidate de "Koh-Lanta" (2006) et "Les Anges de la télé-réalité" (2011), a été relookée dans "Incroyables Transformations" sur M6 le 5 mars 2020.
Cauet en famille à Disneyland Paris le 23 février 2020.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel