Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Roland-Garros
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Royauté

Meurtre d'Hélène Pastor : Manipulation, manigances et nouvelles mises en examen

Meurtre d'Hélène Pastor : Manipulation, manigances et nouvelles mises en examen
Sylvia Pastor et sa mère, Hélène Pastor, en décembre 2005.
16 photos
Lancer le diaporama
Sylvia Pastor et sa mère, Hélène Pastor, en décembre 2005.
Rebondissements dans l'affaire qui n'arrange pas le principal accusé...

La Cour de cassation ayant validé en février les conditions de sa garde à vue, Wojciech Janowski est toujours emprisonné à Marseille. Il est suspecté d'avoir commandité le meurtre de sa belle-mère Hélène Pastor, l'héritière des bâtisseurs de la principauté de Monaco. Cette dernière avait été exécutée avec son chauffeur, le 6 mai 2014, alors qu'elle venait de rendre visite à son fils Gildo à l'hôpital de l'Archet, à Nice. Huit personnes sont mises en examen dans cette affaire, dont six pour assassinat ou complicité d'assassinat en bande organisée. Deux autres viennent s'ajouter à cette liste déjà très longue. Et c'est un nouveau coup dur pour le gendre de madame Pastor.

Faux témoignage

Mardi 7 juin, l'AFP se voyait confirmer auprès d'une source proche du dossier les informations de Nice-Matin selon lesquelles un homme et une femme, la nièce de Janowski, avaient été mis en examen pour un faux témoignage et subordination de témoin visant à innocenter le compagnon de Sylvia Pastor, la fille de la victime.

Selon l'AFP, ce rebondissement a débuté au printemps avec la lettre d'un certain Francis P. (60 ans) adressée au juge d'instruction dans laquelle l'auteur assurait avoir reçu les confidences de Pascal Dauriac en prison. Ce dernier, coach sportif de Wojciech Janowski, lui aurait dit qu'il avait accusé à tort son ancien employeur de l'avoir chargé d'organiser l'assassinat d'Hélène Pastor.

Placé sous surveillance, Francis P., qui faisait ainsi tomber l'un des plus importants témoignages à charge contre l'ancien consul de Pologne à Monaco, a finalement été arrêté le 30 mai 2016, écrit l'AFP dans sa dépêche, "au moment où il allait toucher une enveloppe d'argent dans un hôtel de Marseille, de l'argent remis par la nièce de Wojciech Janowski". L'homme en question, qui a de plus côtoyé Janowski en prison, a été mis en examen pour "faux témoignage" et "subordination de témoin" puisqu'il devait aussi convaincre le coach sportif de revenir sur ses déclarations. Pour ce gros service rendu au commanditaire présumé du double meurtre, ce faux témoin aurait touché pas loin de 100 000 euros en plusieurs versements. Quant à la nièce - qui est avocate en Pologne -, elle a été placée sous contrôle judiciaire et mise en examen pour "complicité de subornation de témoin".

En juin 2014, Wojciech Janowski avait avoué durant sa garde à vue avoir commandité le meurtre de sa belle-mère et de son chauffeur avant de se rétracter fermement. Son avocat n'est autre que le brillant Me Eric Dupond-Moretti qui a tenté de faire annuler cette garde à vue pour que les aveux de son client ne soient plus recevables. En février, après la décision de la Cour de cassation, l'avocat se montrait déterminé devant nos confrères de Nice-Matin : "Nous attendions qu'on respecte l'idée qu'un homme puisse bénéficier d'un interprète. Nous irons à Strasbourg, devant la Cour européenne des droits de l'Homme, défendre cette idée." Ces deux nouvelles mises en examen, dont celle de la nièce de l'accusé principal, peuvent–elles changer la donne ? Et qui a eu cette idée de faux témoignage et... d'où viennent les 100 000 euros ?

Wojciech Janowski va être entendu très rapidement par le juge d'instruction sur ce nouveau rebondissement...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image