Inès de la Fressange, son défunt mari toxicomane et dépendant à l'héroïne : les découvertes de sa fille Violette
Publié le 19 mars 2023 à 21:00
Par Charlotte Pletcher | Journaliste
Fan de séries en tous genres, elle aime suivre le quotidien de ses acteurs préférés. Elle est également fan de la reine Elizabeth II, de Kate Middleton et ne comprend toujours pas ce que le prince Harry fait avec Meghan Markle.
Il y a presque dix-sept ans, Inès de la Fressange, papesse française de la mode et mannequin, perdait son mari Luigi d'Urso, victime d'une crise cardiaque dans son appartement parisien à seulement 55 ans. C'est seule avec leurs deux filles, Nine et Violette, qu'Inès s'est retrouvée. Pour préserver ses enfants, elle a caché la vérité que sa dernière a fini par découvrir.
Inès de la Fressange, son défunt mari toxicomane et dépendant à l'héroïne : les découvertes de sa fille Violette
Inès de La Fressange est replongée malgré elle dans le deuil de Luigi d'Urso, son défunt mari et père de ses deux filles Nine et Violette
Exclusif - Inès de le Fressange - Le Grand Prix Photo Saint Tropez, les membres du jury sélectionnent les lauréats du concours, les bénéfices de la vente des tirages seront reversés à l'association Mécénat Chirurgie Cardiaque. Studio Harcourt, Paris. ©Giancarlo Gorassini / Bestimage La petite dernière, marquée par le décès brutal de son papa quand elle avait 6 ans, a mené son enquête pour en apprendre plus sur celui dont on lui taisait les secrets 
Exclusif - Inès de La Fressange et sa fille Violette d'Urso - Soirée "White Party" au Prince de Galles à Paris le 24 juin 2015. Le Prince de Galles a inauguré son nouveau patio, en collaboration avec la marque automobile anglaise Bentley. Dans un parfait décor de jardin anglais, de vertes pelouses recouvraient les sols de mosaïques et de nombreuses fleurs rehaussaient de couleurs vives ce décor 100 % Britannique, le Patio est ainsi rebaptisé jusqu'à septembre : PRINCE DE GALLES ' ENGLISH GARDEN BY BENTLEY. Elle en a même fait un bouquin, "Même le bruit de la nuit a changé", dans lequel elle raconte les bonnes et les mauvaises choses qu'elle a apprises sur son papa 
Inès de la Fressange et Luigi d'Urso - Soirée d'ouverture du festival du film de Paris le 29 mars 2005 "Violette d'Urso découvre l'ombre dans la lumière. Son père : la toxicomanie et la dépendance à l'héroïne ; l'alcoolisme, la proximité avec les mouvements d'extrême gauche (...) ; la mort par overdose d'une jeune femme aussitôt abandonnée dans un cagibi."
Exclusif - Inès de la Fressange et sa fille Violette d'Urso lors de la soirée de lancement de la collection Automne-Hiver 2017 UNIQLO U à la boutique Uniqlo à Paris, le 4 octobre 2017. © Denis Guignebourg/Bestimage "Pour faire le deuil de mon père, il me fallait savoir qui il était, mais je me suis aussi rendu compte que j'ai pris connaissance de mes secrets de famille à l'âge où il fallait que je les apprenne. Aujourd'hui, je peux dire : ma mère m'a préservée et elle a eu raison de le faire."
Inès de La Fressange et sa fille Violette Marie d'Urso - Arrivées des people au défilé Chanel collection prêt-à-porter Automne/Hiver 2020-2021 lors de la Fashion Week à Paris le 3 mars 2020. © Christophe Aubert via Bestimage
La suite après la publicité

Perdre un père à l'âge de 6 ans est à peine tolérable. C'est pourtant le drame qu'a vécu Violette, dernière fille issue du mariage d'Inès de la Fressange avec Luigi d'Urso. Ce dernier s'est éteint le 23 mars 2006 à l'âge de 55 ans, emporté par une crise cardiaque dans son appartement parisien. Inès de la Fressange plonge alors dans un deuil long et douloureux, au cours duquel elle doit rester forte pour ses filles. Les secrets du père, elle ne les dévoilera d'ailleurs jamais. Pourtant, ce n'est pas faute d'essayer de savoir pour Violette, fascinée et en quête de réponses à toutes les questions qu'elle se pose au sujet de ce père qu'elle n'a presque pas connu.

Près de dix-sept ans plus tard, Violette évoque la perte de son père qui l'a plongée dans l'écriture d'un livre. "La perte d'un parent, c'est une expérience de deuil particulière, avoue-t-elle dans les pages du Journal du Dimanche. On est détruit au moment même où l'on se construit." Mais pour connaître davantage son papa, la jeune femme a vite su qu'elle ne pouvait compter que sur elle-même. Alors elle a longtemps enquêté auprès des membres de la famille, plus ou moins proches, et atteint son objectif. Une vérité loin d'être plaisante à entendre comme elle le fait savoir dans les pages de son livre Même le bruit de la nuit a changé, publié le 22 mars prochain chez Flammarion.

De son père ne restait dans la tête de Violette que l'image d'un héros, d'une statue fière et grande. L'illusion vole en éclats au fur et à mesure de ses découvertes : "Violette d'Urso découvre l'ombre dans la lumière. Son père : la toxicomanie et la dépendance à l'héroïne ; l'alcoolisme, la proximité avec les mouvements d'extrême gauche (...) ; la mort par overdose d'une jeune femme aussitôt abandonnée dans un cagibi." La violence du récit lui a étonnement permis d'aller de l'avant et de se construire en tant que femme. Elle n'en veut d'ailleurs pas à sa mère de lui avoir caché toute cette partie-là : "Pour faire le deuil de mon père, il me fallait savoir qui il était, mais je me suis aussi rendu compte que j'ai pris connaissance de mes secrets de famille à l'âge où il fallait que je les apprenne. Aujourd'hui, je peux dire : ma mère m'a préservée et elle a eu raison de le faire."

Je n'ai pas du tout été une Mère Courage

Affronter le deuil est déjà une épreuve en elle-même, elle est encore plus difficile quand il concerne des enfants. Inès de la Fressange s'en était souvenue lors d'un entretien avec Paris Match, révélant ne pas avoir "été une Mère Courage" pour Nine et Violette. C'est d'ailleurs grâce à elles et "leur élan vital extraordinaire" qu'elle a réussi à se relever : "Je ne suis pas surhumaine. J'ai vécu ce deuil, je l'ai vécu complètement. Je n'étais pas dans la joie, ni dans le succès, ni dans le positif. Anéantie. (...) Je me forçais. Je me souviens qu'à six heures du soir, on faisait la minute boîte de nuit : la musique à fond, genre Elvis, Twist Again, et on dansaient toutes les trois. Les filles adoraient."

Grâce à tout cet amour et leur présence, Inès de la Fressange a pu se reconstruire elle aussi. Elle a d'ailleurs retrouvé l'amour trois ans plus tard avec Denis Olivennes, cogérant de Libération, fait "impensable" pour elle au départ : "Il traite mes enfants comme les siens. Il les aide dans leurs études. Il les aime. Il dit qu'un beau-père n'a que des devoirs, pas de droits. Il est bienveillant, paisible. [...] Et il me traite comme une princesse." Tout ce que les femmes de Luigi d'Urso méritaient après un tel drame.

À propos de
Mots clés
Enfant de star Famille People People France Photo Mort Drogue Livre
Suivez nous sur Google News
Tendances
Voir tous les people
Sur le même thème
Les articles similaires
Françoise Hardy avait tout prévu pour épargner Thomas Dutronc des "droits de succession exorbitants"
Françoise Hardy avait tout prévu pour épargner Thomas Dutronc des "droits de succession exorbitants"
12 juin 2024
Lolita Chammah, fille d'Isabelle Huppert, se livre sur la perte de son bébé grand prématuré : Kolia s'est éteint après 12 jours de vie
Lolita Chammah, fille d'Isabelle Huppert, se livre sur la perte de son bébé grand prématuré : Kolia s'est éteint après 12 jours de vie
9 mai 2024
Dernières actualités
Le prince Albert entouré d'Adriana Karembeu et de JoeyStarr avec un look inattendu, pluie de stars au Festival de Monte-Carlo
Le prince Albert entouré d'Adriana Karembeu et de JoeyStarr avec un look inattendu, pluie de stars au Festival de Monte-Carlo
16:20
PHOTOS Johnny Hallyday aurait eu 81 ans... Bel hommage de Laeticia et de ses fans, le lieu où il repose métamorphosé
PHOTOS Johnny Hallyday aurait eu 81 ans... Bel hommage de Laeticia et de ses fans, le lieu où il repose métamorphosé
16:04
Dernières news