Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Ingrid Chauvin, l'autopsie de sa fille : ''On nous a parlé de mort subite''

Ingrid Chauvin se confie sur la mort de sa fille Jade dans le magazine "Sept à huit" sur TF1. Dimanche 13 juillet 2014.
15 photos
Lancer le diaporama
Ingrid Chauvin se confie sur la mort de sa fille Jade dans le magazine "Sept à huit" sur TF1. Dimanche 13 juillet 2014.

Dimanche 13 juillet, Ingrid Chauvin s'est confiée àTF1, dans le magazine Sept à huit, sur le décès de sa petite Jade (5 mois à peine) survenu en mars dernier. Une première apparition télévisuelle après le drame. L'actrice est revenue sur les premiers mois de sa fille, sa mort tragique, mais aussi sur sa volonté aujourd'hui d'aider l'hôpital Necker, lieu où le bébé avait été soigné, en réalisant un nouvel appel aux dons (pour faire un don, rendez-vous sur le site qu'elle a créé).

"Un petit souffle au coeur a été décelé"

C'est une actrice meurtrie, tentant de faire face à la pire douleur qu'une femme puisse connaître, qui s'est dévoilée hier soir sur TF1. Sans tabou et avec beaucoup de dignité et d'émotion, Ingrid Chauvin a évoqué son bonheur de devenir mère et la profonde inquiétude qu'elle a ressentie en apprenant que son enfant était atteinte d'une malformation. "La vie a basculé non pas pendant la grossesse mais à la sortie de la maternité. Quatre jours de pur bonheur. C'était un des plus beaux moments de la vie, ça reste un merveilleux moment. Mais à la sortie de la maternité, le verdict est tombé après un examen tout à fait banal. Un petit souffle au coeur a été décelé, il paraissait tout à fait anodin mais, par précaution, on a effectué une échographie de contrôle et la vie a basculé à ce moment-là. Le verdict est tombé, une malformation cardiaque a été décelée chez notre fille", raconte-t-elle à Thierry Demaizière.

Une intervention pour réparer le coeur de Jade

Le verdict des médecins lui fait alors l'effet d'un coup de poignard dans le coeur. Et pourtant, à ce moment-là, l'espoir résonne encore chez les docteurs, ainsi que chez Ingrid Chauvin et son époux, Thierry Peythieu. "Tout s'écroule. On est face à quelque chose d'absolument inconnu. Donc, forcément, on se pose plein de questions, de la peur beaucoup, les médecins sont rassurants en nous disant qu'il suffit simplement de laisser grandir l'enfant, le faire grossir au maximum pour pouvoir accéder à cette intervention pour réparer son coeur. Jade n'avait pas de parois à l'intérieur de son coeur, il fallait les recréer et c'est une intervention que l'on effectue avec les propres tissus de l'enfant. C'est pour ça qu'il est important que ces bouts de chou mangent et grossissent", raconte l'actrice. L'opération était prévue pour l'année prochaine.

Alors dans l'espoir que Jade grandisse et puisse être soignée, Ingrid Chauvin et son mari ont tenté de vivre la vie la plus normale possible avec leur fille. "On a eu la chance d'être souvent à la maison et puis surtout, on nous encourageait à vivre tous les moments le plus normalement possible."

"La veille de sa mort, on se promenait au parc"

Un quotidien heureux qui ne laissait pas imaginer que le pire pouvait arriver. L'actrice, encore meurtrie, raconte alors les derniers instants de sa fille. "Trois ou quatre jours encore avant son départ, on faisait une échographie et le médecin nous disait 'vous pouvez laisser pleurer votre fille, vous pouvez vivre normalement, vous pouvez retourner sur les tournages. Jamais un accident ne se produira à la maison'. La veille encore, on se promenait au parc, quelques heures avant, elle était dans nos bras et à un moment donné, la vie s'arrête, tout s'écroule", raconte l'actrice submergée par l'émotion.

Comme le révèle ensuite Ingrid Chauvin, l'autopsie n'a rien révélé et rien ne peut confirmer aujourd'hui que la petite Jade est décédée des suites de sa malformation cardiaque : "Aujourd'hui, il n'y a aucune explication. Alors on accepte cette autopsie, on attend trois malheureuses semaines mais on reste sans réponse. Aucune anomalie, aucune affection, aucun problème au niveau des organes. C'est pour ça que les médecins nous ont parlé a un moment donné de mort subite du nourrisson. On aimerait savoir, ça ne change pas grand-chose malheureusement, mais avoir des réponses, c'est toujours important pour faire son deuil. C'est une question qui restera à jamais ouverte."

"Tout est resté à l'identique dans la chambre de Jade"

Quelques mois après la disparition de Jade, Ingrid Chauvin et son mari, qui n'ont toujours pas fini de faire leur deuil, ont encore du mal à envisager l'avenir : "Ce qui est difficile, c'est de se dire qu'on va rester avec ce poids et cette douleur toute sa vie", lâche-t-elle. Ainsi, la maman révèle qu'elle n'a rien touché des affaires de sa fille : "La chambre n'a pas changé. Tout est resté à l'identique, tout est resté figé à cette dernière journée jusqu'aux vêtements qu'elle devait porter ce jour-là." Pourtant, avec Thierry Peythieu, Ingrid Chauvin espère bien avoir un autre enfant. "On avait et on a toujours ce souhait d'avoir une grande famille. On disait toujours à Jade qu'elle était la grande soeur. J'espère que la vie nous offrira ça. En tout cas, c'est une jolie pensée."

Face à sa douleur terrible d'avoir perdu un enfant, Ingrid Chauvin a décidé d'aider les autres en réalisant des appels aux dons en faveur de l'hôpital Necker. "À quinze jours du début de l'appel, on a pu compter sur 40 000 euros qui ont été versés", dévoile-t-elle. Une somme qui va notamment être investie dans des lits afin que les parents puissent rester avec leurs enfants, ainsi que dans l'acquisition d'un robot pédiatrique permettant d'opérer sur des petits corps, là où la main de l'adulte ne peut accéder.

Sarah Rahimipour

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
Jade Hallyday Avec Tristan Garnier Labadie sur Instagram.
Jade Hallyday Avec Tristan Garnier Labadie sur Instagram.
Michael Youn raconte comment il a découvert que sa femme la trompait, grâce à la couverture d'un magazine people, le 25 juin 2020.
Michael Youn raconte comment il a découvert que sa femme la trompait, grâce à la couverture d'un magazine people, le 25 juin 2020.
Liliane et José dans "Scènes de ménages" sur M6
Liliane et José dans "Scènes de ménages" sur M6
M.Pokora et son fils Isaiah, le 31 mai 2020 sur Instagram.
M.Pokora et son fils Isaiah, le 31 mai 2020 sur Instagram.
Alizée avec Grégoire Lyonnet et Annily dans "Tous en cuisine" - M6
Alizée avec Grégoire Lyonnet et Annily dans "Tous en cuisine" - M6
Cindy Lopes fait de rares confidences sur le papa de ses enfants Stella et Raphaël, sur Non Stop People
Cindy Lopes fait de rares confidences sur le papa de ses enfants Stella et Raphaël, sur Non Stop People
Loana évoque les violences faites aux femmes via sa story Instagram - 22 septembre 2020
Loana évoque les violences faites aux femmes via sa story Instagram - 22 septembre 2020
Jean-Luc Reichmann surpris par d'anciens candidats dans "Les 12 coups de midi" pour son anniversaire - TF1
Jean-Luc Reichmann surpris par d'anciens candidats dans "Les 12 coups de midi" pour son anniversaire - TF1
Question polémique posée dans les "12 Coups de midi", sur TF1, le 24 octobre 2020.
Question polémique posée dans les "12 Coups de midi", sur TF1, le 24 octobre 2020.
Rachel Legrain-Trapani, le 29 août 2020 sur Instagram.
Rachel Legrain-Trapani, le 29 août 2020 sur Instagram.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image