Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Isabelle Adjani - Cette rupture amoureuse qu'elle ne peut évoquer sans pleurer : "Je ne peux pas..."

Par Marine Corviole Rédactrice
Passe ses journées à attendre une sortie de Meghan Markle, Kate Middleton (forever) et Charlene de Monaco. Sinon, elle décrypte les looks des stars sur le tapis rouge des Oscars, du Festival de Cannes, mais aussi en front row des défilés, sur Instagram... Au Trivial pursuit, posez-lui une question rose !
16 photos
Au milieu des années 1970, Isabelle Adjani rencontre le premier homme de sa vie : le cinéaste Bruno Nuytten. Plusieurs films et un fils plus tard, le couple se sépare, non sans peine. Aujourd'hui encore, l'actrice évoque cette romance avortée avec une vive émotion.

Plus de 30 ans après leur séparation, Isabelle Adjani reste marquée par sa rupture avec le cinéaste Bruno Nuytten. Dans une nouvelle interview accordée au magazine Vanity Fair France du mois de décembre 2021, la comédienne est revenue sur leur relation cinématographique et passionnée. Une romance qui a non seulement donné naissance à un grand film, mais surtout à un fils : le musicien Barnabé Nuytten (42 ans).

"Et si vous lui demandiez à lui ? C'est toujours à moi, qu'on réclame une explication (...) comme si je détenais la clé de cette relation artistique interrompue", a d'abord commenté Isabelle Adjani, quelque peu piquée par ces questions sur son ex-compagnon et leur "amour en fuite". Finalement, toujours à vif, l'actrice a confié être incapable de "parler de cette rupture, de ce rapt, sans pleurer". La comédienne avait rencontré Bruno Nuytten en 1976, sur le tournage de Barroco, réalisé par André Téchiné. Il était alors directeur de la photographie. De leur romance naît alors un garçon, en 1979, baptisé Barnabé.

Tous deux se sont à nouveau croisés sur les tournages des films Les Soeurs Brontë et Possession, avant de véritablement collaborer sur le biopic Camille Claudel, le premier film de Bruno Nuytten en tant que réalisateur, sorti en 1988. Grâce à son interprétation de la sculptrice, Isabelle Adjani est nommée aux Oscars et reçoit le César de la meilleure actrice. Mais à l'ombre de ce succès, son couple ne tient pas. "Nous nous sommes passionnément aimés, nous nous sommes lancés corps et âme dans la mise au monde de notre Camille", se souvient aujourd'hui la comédienne. "À nous aimer et nous investir dans ce film qui a eu un destin aussi magnifique que ravageur. Un film déraisonnable qui a eu raison de nous, et qui a laissé Camille orpheline (...) car notre relation était un enfant."

Je suis une solitaire

Malgré cette douloureuse rupture amoureuse et artistique, Isabelle Adjani ne tarit pas d'éloges sur son ex-compagnon : "Bruno Nuytten est un artiste, il habite ce mot, comme ce mot l'habite. Avec son oeil de peintre, il réalise un cheminement expérimental inouï, un travail discret qui expose des images fixes toutes empruntées au réel, et dont il précise, ironie inconsciente, qu'aucune n'est mise en scène." Toujours très attachée au père de son fils aîné, la star aux cinq César avoue qu'une crainte "l'étreint" : "Que l'un de nous d'eux meurt, avant qu'on ait pu se reparler de cinéma."

A la suite de cette séparation, Isabelle Adjani a retrouvé l'amour dans les bras de Warren Beatty d'abord, puis dans ceux de l'acteur irlandais Daniel Day-Lewis, le père de son autre fils Gabriel-Kane (né en 1995). Elle a ensuite partagé la vie de Jean-Michel Jarre, avant que ça ne termine mal. Depuis sa rupture avec le neurochirurgien Stéphane Delajoux en 2009, la comédienne n'a plus évoqué d'autre partenaire de coeur... "Il y a une solitude en moi. Je suis une solitaire, avait-elle confié à Madame Figaro en 2017. J'ai pris l'habitude de vivre seule : où installerais-je aujourd'hui cet éventuel amoureux ? Je vais bien, je me sens bien dans mon corps, le bonheur m'arrive de l'intérieur."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image