Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

J.J. Abrams et Star Trek 2 se ridiculisent : Les ''premières images'' absurdes

6 photos
Lancer le diaporama

Un nouveau cap de la promotion hollywoodienne a été franchi par J.J. Abrams. Considéré depuis Alias (2001-2006) comme un extraordinaire petit soldat capable de redynamiser la moindre formule, le réalisateur, scénariste et producteur a provoqué un tollé sur le plateau de Conan O'Brien en amenant avec lui les premières images de la suite de Star Trek (2009) intitulée Star Trek Into Darkness. Une surprise de taille pour ce blockbuster farouchement gardé par la Paramount, néanmoins ternie par l'avertissement de J.J. Abrams, qui n'a eu le droit de dévoiler que trois images du film, autrement dit une image subliminale honteusement dénuée d'intérêt.

Fervent supporter de la promo mystère, J.J. Abrams s'est caché derrière le studio pour expliquer la teneur absurde des fameuses "premières images" de Star Trek 2 à la télévision américaine. : "Paramout n'était vraiment pas content de mon idée d'apporter quoi que ce soit. Je leur ai dit que je voulais vraiment le faire et ils m'ont dit que ça devait être vraiment court. J'ai répondu ok mais ils m'ont dit, 'Vraiment, ça ne peut pas être plus que trois images'." Rire gêné. Car les trois images dont il parle font bien évidemment référence aux 24 images par seconde du cinéma.

Clairement conscient du buzz provoqué par cette avant-promo improbable, véritable mur de fumée, J.J. Abrams explique que la scène se déroule au fond d'un volcan, avec le personnage de Spock, incarné par Zachary Quinto. Une explication vitale puisque l'extrait se résume à une vision subliminale d'une silhouette devant des flammes. Aucun autre détail sur Star Trek Into Darkness qui verra néanmoins Chris Pine, Zoe Saldana, John Cho, Simon Pegg et Anton Yelchin affronter le terrible Khan, visiblement interprété par Benedict Cumberbatch.

Côté production, J.J. Abrams retente un carton sur le petit écran avec Revolution, lancée ces dernières semaines, ainsi que la suite de Cloverfield (2008) annoncée depuis des années.

"Star Trek Into Darkness", en salles le 12 juin 2013.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image