Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

J.K. Rowling (Harry Potter) en danger ? Son adresse révélée, furieuse, elle réagit

Par Holo Han Rédacteur
Comme celui de la série My Holo Love, Holo le journaliste se fait discret. Il observe l'actualité mode, musique et sport, et l'analyse dans les moindres détails…
11 photos
J.K. Rowling est en danger. L'auteure de la saga "Harry Potter" est dans le viseur des activistes LGBTQ+. Trois personnes ont improvisé une manifestation devant son domicile et ont divulgué son adresse.

J.K. Rowling n'est pas uniquement connue pour Harry Potter ! Le débat qui l'oppose à la communauté transgenre suscite également beaucoup d'intérêt. L'auteure l'alimente en révélant que sa famille a été intimidée par des activistes.

J.K Rowling compte près de 14 millions d'abonnés sur Twitter. Elle vient d'y révéler que trois activistes LGBTQ+ ont tenu une mini-manifestation devant son domicile, à Édimbourg en Écosse, le vendredi 19 novembre 2021. Ils se sont pris en photo pendant leur action, des images qui révèlent l'adresse exacte de J.K. Rowling, désormais menacée de mort.

"Vendredi dernier, l'adresse de ma famille a été publiée sur Twitter par trois activistes qui se sont pris en photo devant notre maison, en se positionnant précisément de sorte à ce que notre adresse soit visible. (...) J'implore tous ceux qui ont retweeté l'image avec l'adresse encore visible de la supprimer, même s'ils l'ont fait pour condamner leurs actes", a écrit J.K. Rowling ce lundi 22 novembre 2021.

Elle ajoute : "Ces dernières années, j'ai observé avec dégoût des femmes (...) être la cible de campagnes d'intimidation, allant du harcèlement sur les réseaux sociaux (...) à la publication d'informations privées et aux menaces de violence directes, viol inclus. Aucune de ces femmes ne sont protégées comme je le suis. Leurs familles et elles sont dans un état de peur et de stress pour aucune autre raison que celle d'avoir refusé le concept socio-politique qui veut que l'identité sexuelle remplace le sexe. J'ai maintenant reçu tellement de menaces de mort que je pourrais tapisser ma maison avec, et je n'ai jamais cessé de m'exprimer. Peut-être que la meilleure manière de prouver que votre mouvement n'est pas une menace est d'arrêter de nous pourchasser, de nous harceler, et de nous menacer."

J.K. Rowling s'est attirée les foudres de la communauté LGBTQ+ en juin 2020, en réagissant à un article qui qualifiait les femmes de "personnes qui ont des règles".

"Si le sexe n'est pas quelque chose de réel, alors l'attirance entre personnes du même sexe n'existe pas. Si le sexe n'est pas quelque chose de réel, la réalité qu'ont vécue les femmes est effacée de l'histoire. Je connais des personnes trans, je les aime, mais supprimer le concept de genre empêche beaucoup de personnes de parler de leur propre existence. Ce n'est pas de la haine, juste la vérité", avait-elle tweeté à l'époque. Depuis, l'auteure des livres Harry Potter se bat contre des accusations de transphobie. Un des acteurs de la saga adaptée au cinéma l'avait publiquement défendue.

Harry Potter fête justement ses 20 ans. Pour l'occasion, Daniel Radcliffe, Emma Watson et leurs anciens partenaires se retrouveront dans une émission spéciale sur HBO Max. J.K. Rowling ne sera pas de la partie...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image