Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

JoJo, ce régime forcé par son label à l'adolescence : "Injections coupe-faim..."

JoJo (Joanna Noëlle Levesque) - 62ème soirée annuelle des Grammy Awards à Los Angeles, le 26 janvier 2020.
15 photos
Lancer le diaporama
JoJo (Joanna Noëlle Levesque) - 62ème soirée annuelle des Grammy Awards à Los Angeles, le 26 janvier 2020.
À 18 ans, JoJo s'est retrouvée dans l'obligation de suivre un régime à 500 calories par jour à la demande de son label. Dans une interview à "Uproxx" parue le 24 février 2020, l'artiste américaine dit s'être sentie "dégoûtante" et avoir subi des injections destiner à lui couper la faim.

Dans une interview à Uproxx publiée sur YouTube le 24 février 2014, JoJo revient sur ses débuts. Elle y révèle qu'elle a été contrainte de suivre un régime à 500 calories par jour lorsqu'elle avait 18 ans. Après avoir connu son premier succès avec Leave (Get Out) à seulement 13 ans, l'artiste américaine a tout fait pour continuer à produire des tubes, y compris mettre sa santé en danger.

Désormais âgée de 29 ans, JoJo explique aujourd'hui que son label, Background Records, ne voulait pas sortir ses chansons à cause "de [son] physique." "Quand j'avais 18 ans, je me rappelle m'être assise au fond du bureau, et le président du label disait : "On veut juste que tu sois la plus saine possible"", se rappelle-t-elle. JoJo explique qu'elle savait qu'elle était déjà en bonne santé, mais elle n'en a pas moins été restreinte à un régime de 500 calories par jour. Une femme active de cet âge-là devrait consommer environ 2000 calories journalières.

Nutritionniste et injections coupe-faim

"Je me disais que j'étais déjà ce à quoi une fille en bonne santé devrait ressembler. Je leur ai dit : "Je ressemble à une femme qui mange sainement et qui reste active. Je ne crois pas que ce soit à propos de ma santé. Je pense que vous voulez que je maigrisse beaucoup", raconte JoJo à Uproxx. Après une courte discussion avec le label, la jeune femme a tout de même écopé de ce régime dangereux. "Je me suis retrouvée avec une nutritionniste qui m'a donné un régime à 500 calories par jour. On me faisait des injections qui coupent la sensation de faim", a-t-elle appris.
"J'avais besoin d'être ivre pour me sentir bien"

JoJo s'est alors retrouvée coincée. Elle devait perdre du poids si elle voulait que sa musique soit enfin diffusée. "Je me disais : "Montrons-leur à quel point je peux être mince, peut-être qu'ils publieront mon album. Peut-être que je suis si dégoûtante que personne ne veut me voir dans un clip." C'est vraiment ce que je pensais", poursuit l'interprète de Too Little, Too Late.

Un procédé malheureusement trop répandu dans l'industrie musicale, surtout chez les femmes. JoJo s'estime chanceuse de ne pas avoir développé de trouble du comportement alimentaire, mais elle a tout de même souffert du sentiment de rejet. "Je me suis laissé dériver, à boire et à embrasser n'importe qui pour avoir de l'affection et me sentir belle. Il y a des nuits où je rentrais en titubant des clubs, je ne me rappelais plus de rien. J'avais besoin d'être ivre pour me sentir bien", a-t-elle déploré.

Aujourd'hui redevenue sobre, JoJo a rompu son contrat avec Background Records en 2014, après une intense bataille judiciaire. Il produisait des artistes comme Timbaland, Aaliyah ou encore Toni Braxton.

JoJo en interview à "Uproxx", le 24 février 2020 sur YouTube.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image