Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Roland-Garros
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Royauté

Julia de Funès, ras-le-bol des films de son grand-père ? "C'était trop..."

Julia de Funès, ras-le-bol des films de son grand-père ? "C'était trop..."
Par Camille Dubois Rédactrice
Passionné par le monde du showbiz français, il est un grand fan de Cyril Viguier, Bénabar ou encore de Chevallier et Laspalès. Il met sa passion pour l'actu des stars au service de son poste de rédacteur
Invitée de "Quotidien" le mardi 19 mai 2020, la philosophe Julia de Funès s'est livrée sur la folie de Funès qui s'est emparée des chaînes de télévision pendant le confinement. Elle s'est tout de même réjouie de l'effet que son grand-père produit toujours sur les Français.

Invitée du plateau de Quotidien le mardi 19 mai 2020, Julia de Funès (41 ans) s'est confiée sur la programmation pas très originale des chaînes télé pendant le confinement. Le gendarme se marie, La Folie des grandeurs, La Grande Vadrouille, Les Aventures de Rabbi Jacob... tous ces films ont été diffusés pendant la cinquantaine de jours de cette période spéciale.

Même si les Français vouent un culte à son grand-père Louis de Funès (au même titre que Johnny et Coluche), peut-être que rediffuser l'entière filmographie du comique était un peu too much ? C'est en tout cas l'avis de Julia de Funès. "On a adoré, on était très touchés dans notre famille avec mes parents, mes frères. Mais à un moment, c'était trop. Je me disais tous les dimanches soir : 'Mon Dieu encore deux, le lundi encore deux'", a-t-elle confié sur le plateau de Yann Barthès.

Même si le programme est un peu lourd, quel bonheur de retrouver Louis de Funès en famille. "Il fait du bien aux Français, a poursuivi la philosophe. Il y a eu 50 millions de Français, tous films confondus donc c'est énorme. Évidemment, ça fait chaud au coeur et je pense que ce qu'il a réussi à faire sans le vouloir, c'est qu'il est rentré dans le foyer des familles. Il est un intercesseur entre soi et soi-même. On aime regarder ses films car on se retrouve soi-même étant petit avec ses parents en regardant ses films, et on fait la même chose avec nos enfants."

Au magazine Elle, dans le numéro du 22 mai, Julia de Funès tenait à peu de choses près le même discours sur ce sujet : "J'en suis presque gênée ! Mais heureuse, commentait-elle. Pour chacun de nous, il est comme une madeleine de Proust : nous avons vu ses films avec nos parents, nos grands-parents, on les revoit avec nos enfants, c'est très affectif." Et d'ajouter : "Mon préféré, c'est Les Aventures de Rabbi Jacob. Mes filles l'avaient snobé jusqu'ici. Le confinement, c'était l'occasion de faire un stage de rattrapage, on a tout vu et elles ont adoré !"

Pour rappel, Julia de Funès est la petite-fille de Louis de Funès. Son père est Olivier de Funès, fils du cinéaste, également comédien.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image