Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Julien Lepers, viré : "C'est de la dictature... Ai-je l'air d'un vieillard ?"

Julien Lepers, viré : "C'est de la dictature... Ai-je l'air d'un vieillard ?"
Par Sandra Ratesson Chef de rubrique médias
A bientôt 38 ans, Sandra Ratesson en a vu défiler des émissions de télévision, des animateurs et des candidats de télé-réalité. Membre de la génération Club Dorothée, elle a vu l’apparition mais aussi l’extinction de nombreux programmes. La scène du rapprochement physique entre Loana et Jean-Edouard dans la piscine de Loft Story, elle l’a vu en direct grâce à un abonnement ADSL d’époque.
7 photos
Lancer le diaporama
En pleine séance de dédicaces, l'ex-animateur de "Questions pour un champion" s'est exprimé sans retenue au sujet de son licenciement.

Julien Lepers l'a franchement mauvaise et il y a de quoi. Après avoir manifesté sa déception de ne pas avoir pu dire au revoir à son public - sa dernière émission, diffusée le 20 février prochain, étant déjà enregistrée au moment où il a appris son licenciement -, le présentateur historique de Questions pour un champion, limogé après vingt-sept ans de bons et loyaux services, a fait quelques déclarations coup de poing lors d'une séance de dédicaces !

Le 8 janvier, au Blanc-Mesnil (Seine-Saint-Denis), l'animateur de 66 ans s'est littéralement lâché. Dédicaçant son ouvrage paru l'an dernier, Les Mauvaises Manières, ça suffit ! (Michel Lafon), le présentateur s'est exclamé : "Il y en a qui en auraient bien besoin de ce livre ! Et notamment sur France 3, les patrons et les patronnes [il insiste sur le mot 'patronne", comme on peut le voir sur une vidéo du Parisien, NDLR]."

Voyant ses propos soutenus par des mamies groupies, Julien Lepers a poursuivi, un peu plus fort : "C'est de la dictature ! Viré du jour au lendemain, d'une heure à l'autre, genre la sortie, c'est là-bas. Je lui ai quand même donné vingt-sept ans de ma vie. Je suis en pleine forme, tout va bien. Ai-je l'air d'un vieillard ?" Une question rhétorique lancée à un public totalement acquis à sa cause, lequel a alors répondu d'un "non" cinglant et collectif - la séance de dédicaces n'avait alors toujours pas débuté.

Se lançant dans les signatures, Julien Lepers a ensuite fait passer un message - et pas des moindres : il en faudra bien plus pour l'arrêter. Avec les intonations passionnées qu'on lui connaît bien, l'animateur a alors prévenu : "Je ne vais certainement pas m'arrêter. Au contraire, ça me donne un coup de pied là où je pense pour rebondir ailleurs." Mais où ? Pour le moment, la question reste entière...

Le vendredi 8 janvier, Dana Hastier, directrice des programmes de France 3, expliquait sur Europe 1, au sujet du remplacement de Julien Lepers par Samuel Étienne, que son renvoi avait un lien direct avec les mauvaises audiences de Questions pour un champion. Mais elle promettait aussi que Julien Lepers pourrait faire ses adieux, comme il se doit, à son public.

D'après nos informations, Julien Lepers était très au courant depuis la rentrée de septembre de ses " mauvaises " audiences par la directrice des programmes qui l'avait mis en garde d'une décision qui pourrait être prise...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image