Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Julien Lepers : Faibles audiences, adieu au public, Dana Hastier réagit

Julien Lepers : Faibles audiences, adieu au public, Dana Hastier réagit
Par Sandra Ratesson Chef de rubrique médias
A bientôt 38 ans, Sandra Ratesson en a vu défiler des émissions de télévision, des animateurs et des candidats de télé-réalité. Membre de la génération Club Dorothée, elle a vu l’apparition mais aussi l’extinction de nombreux programmes. La scène du rapprochement physique entre Loana et Jean-Edouard dans la piscine de Loft Story, elle l’a vu en direct grâce à un abonnement ADSL d’époque.
Dana Hastier, directrice des programmes de France 3, a tenu à mettre beaucoup de choses au clair concernant l'éviction de Julien Lepers.

"Ça s'est très mal passé, je n'en dis pas plus pour le moment (...) Depuis un mois, je n'arrête pas d'entendre Julien Lepers a été viré, débarqué, évincé. C'est particulièrement désagréable quand on sait ce que j'ai donné à la chaîne et à ce programme. C'est insupportable", a déclaré Julien Lepers le 7 janvier après avoir été officiellement viré de la présentation de Questions pour un champion après vingt-sept années de bons et loyaux services.

Suite à ces terribles déclarations et la conférence de presse donnée hier par France 3, Dana Hastier, directrice des programmes de la chaîne, s'est exprimée ce matin dans Le grand direct des médias sur Europe 1. L'occasion pour elle de donner les raisons concrètes du départ de Julien Lepers, de légitimer l'arrivée de son remplaçant Samuel Etienne, mais aussi de contredire certaines déclarations de la star de Questions pour un champion.

Viré faute de bonnes audiences

Lors de son entretien, Dana Hastier est claire : ce n'est pas parce que Julien Lepers a 66 ans qu'on le vire mais parce qu'il ne séduit plus autant les téléspectateurs. "On commence à être puissant en audience à partir de 16h-17h et ça se termine vers 23h. Dans cette tranche horaire je ne peux pas me permettre d'avoir des creux d'audience. Or, entre Slam qui réalise en moyenne 15% de part de marché et le journal régional qui est en moyenne à 18%, Questions pour un champion fait 11%. J'aurais préféré qu'il en fasse 15, auquel cas il n'y aurait pas de sujet (...) Je me dis donc que ce serait bien de tenter quelque chose pour remonter les audiences à 18h. Je me donne les chances de le faire", déclare-t-elle avec une logique implacable.

Et le renouvellement du célèbre jeu va bien au-delà du changement de présentateur. En plus d'un nouveau décor, Dana Hastier révèle que la voix-off disparaîtra également. Des évolutions qui, elle le sait, ne plaira pas à certains téléspectateurs. Mais la femme de télévision se donne "de 18 mois à 2 ans pour remonter" Questions pour un champions. "Je pense qu'il y a une manière de présenter qui peut être plus sobre et plus soft", ajoute-t-elle.

"Il pourra dire au revoir"

Après ces explications très chiffrées, Dana Hastier a voulu revenir sur une déclaration faite par Julien Lepers, sur Twitter. Hier, le présentateur déplorait en effet ne pas avoir pu dire au revoir à ses collaborateurs et au public. Une chose que la directrice a découvert avec effroi. Et pour cause, selon elle, Julien Lepers sait que des adieux officiels sont prévus : "Je vous promets qu'on s'est parlés et que je lui ai dit qu'on allait faire une émission où il pourra dire au revoir. Et ce sera presque un documentaire sur les grands moments du programme."

Critiquée pour avoir longtemps gardé le silence sur les rumeurs de renvoi et de remplacement de Julien Lepers, la patronne a ensuite déclaré : "Je n'ai pas merdé sur la communication. J'ai respecté ce que j'ai dit. J'ai promis à Julien que je n'en parlerais pas car il était en discussion avec son producteur. Nos métiers ce n'est pas que les sunlight c'est aussi de la fabrication. Je lui ai dit qu'on allait communiquer ensemble. Mais à peine sorti de mon bureau ça a commencé à fuiter."

Légitimité de Samuel Etienne

Face aux réserves émises suite à la nomination de Samuel Etienne à la tête de Questions pour un champion, Dana Hastier monte au créneau et assume totalement son choix. "La légitimité d'un journaliste intelligent et avec du charme peut tout à fait fonctionner sur un jeu comme Questions pour un champion. Samuel Etienne, je l'ai testé et je l'ai trouvée formidable. Et pas que moi d'ailleurs. Toute la direction de la chaîne et l'unité de divertissement. Il est aussi un personnage connu des téléspectateurs", confie-t-elle.

C'est donc avec le plus grand soutien de la patronne de France 3 que le remplaçant de Julien Lepers présentera son premier Questions pour un champion, le 22 février prochain.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image