Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Kamini (Bienvenue à Marly-Gomont) : Que devient le chanteur ?

Kamini dans "Marly-Gomont", le titre qui a lancé sa carrière, en 2007.
11 photos
Lancer le diaporama
Kamini dans "Marly-Gomont", le titre qui a lancé sa carrière, en 2007.
Ce dimanche 26 juillet 2020, TF1 rediffuse "Bienvenue à Marly-Gomont", film co-scénarisé par le rappeur Kamini. L'occasion de prendre des nouvelles de l'artiste, aujourd'hui âgé de 40 ans.

Depuis le grand succès qu'a été Marly-Gomont, Kamini a toujours su aller de l'avant et s'est battu pour garder sa communauté de fans. Il s'est passé tellement de choses depuis 2007 - et puisque son film est diffusé ce soir sur TF1 -, qu'il est temps de savoir ce qu'est devenu Kamini.

On n'en avait peut-être pas assez conscience à l'époque, mais Kamini a toujours dénoncé le racisme de la France profonde, à commencer par son tube Marly-Gomont.

"J'avais 6 ans
Premier jour d'école
Et bah j'ai chialé à cause de ces p'tits cons là-bas
Tu sais comment ils m'ont appelé ?
Hé bamboula, Hé pépito, hé bamboula hé l'noiraude hé !
Dans la bouche des enfants réside bien souvent la vérité des parents"

Ce racisme est justement le sujet de son film, Bienvenue à Marly-Gomont, sorti en juin 2016. Dans cette comédie - qui avait rassemblé plus de 500 000 spectateurs au cinéma -, il raconte l'histoire de son père, Seyolo Zantoko, qui quitte le Congo pour s'installer dans un désert médical de l'Aisne, en France. Toute la famille se retrouve confrontée au racisme des locaux. Les géniaux Marc Zinga (007 Spectre) et Aïssa Maïga jouaient les personnages principaux.

Dans une interview à Purecharts, en 2015, Kamini expliquait avoir diversifié ses activités après le succès de son tube. "Sur "Marly-Gomont", on était éditeur à 100%. Ça m'a rapporté beaucoup d'argent. On était producteurs... C'était un bon délire. J'ai investi dans l'immobilier. Des bons et des moins bons. Mais ça va, je ne suis pas du tout à plaindre", avait-il confié. Malgré un second album, Extraterrien qui n'avait pas convaincu, Kamini avait réussi à se construire une petite carrière en tant qu'humoriste.

Plus récemment, on a pu découvrir les titres Le Bonheur, Halloween en 2016, et Eul'Vraie France, en 2018, où il dénonce la montée du Front national. Cette année, Kamini a fait plusieurs interventions sur France 2 et France 4 dans Maison Lumni, une émission éducative diffusée pendant le confinement.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Pascal Praud donne des nouvelles de Jean-Pierre Elkabbach après son hospitalisation - L'Heure des Pros, 18 juin 2020, CNews
Amel Bent dans un hall d'entrée le 23 juillet 2020.
Kelly Vedovelli quite le plateau de "C que du kiff" en direct sur C8. Le 26 mai 2020.
Damien Sargue, invité de "L'instant Deluxe" sur Non Stop People, le 13 février 2020.
Benjamin Castaldi révèle les dessous de son contrat avec la marque de programme minceur "Comme j'aime", lundi 2 mars 2020 dans "Touche pas à mon poste" (C8).
M. Pokora filmé par sa compagne Christina Milian au réveil le 23 avril 2020.
Laeticia Hallyday, en manque de sa grand-mère Elyette Boudou, a cuisiné son poulet du dimanche le 26 avril 2020.
Jean-Pascal Lacoste se confie sur CNews, le 6 avril 2020
Jean-Michel Maire ému en parlant de ses enfants dans "Ce soir chez Baba", le 16 avril 2020, sur C8
Amel Bent tente de réveiller sa fille Sofia, au son de son titre "Jusqu'au bout" le 21 juillet 2020.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel