Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Karim Achoui, accusé de violences conjugales, est relaxé

Définitivement radié du barreau en mai 2012, l'ex-avocat Karim Achoui demeurait en conflit avec son ex-compagne qui l'accusait de violences conjugales et de menaces de mort en mars 2011. Plusieurs fois renvoyé pour des raisons de procédure, son procès s'est tenu lundi 11 juin au tribunal correctionnel de Paris qui n'a pu que relaxer l'accusé, la plaignante ayant retiré sa plainte.

En l'absence de la jeune femme, madame le procureur s'est demandé si "les faits s'étaient bien passés" ou "si elle avait instrumentalisé la justice", selon ses propos rapportés par l'AFP. "Les éléments sont insuffisants pour entrer en voie de condamnation", a conclu le parquet. L'ex-compagne de Karim Achoui portait de très graves accusations et affirmait qu'il l'avait frappée sur le chantier d'un restaurant, le 16 mars 2011. Elle avait évoqué des "menaces de mort" plus anciennes, "un pistolet sur la tempe" et "la tête sous un oreiller", assurant qu'il lui avait dit : "Tu vas crever." Un témoin de cette dispute appelé à la barre a confirmé que "le monsieur et sa fiancée avaient parlé un tout petit peu fort"... mais rien de plus.

Karim Achoui a reconnu une "dispute véhémente", mais plaidé qu'il n'avait "porté aucun coup" et qu'il "exécrait les armes à feu, comme les menaces". L'avocat de Karim Achoui a plaidé qu'une trop "grande attente" de la jeune femme, "un amour déçu" avaient pu la conduire à de fausses accusations. Dans une longue lettre adressée au tribunal, "lyrique" et "peu claire", elle se désistait de sa plainte et demandait à la justice de "rendre son honneur" à Karim Achoui.

Souvent surnommé "l'avocat du milieu" quand il défendait les frères Hornec ou le braqueur Antonio Ferrara, Karim Achoui a définitivement perdu le droit d'exercer son métier pour "manquements déontologiques" : le 4 mai, la Cour de cassation a rejeté son pourvoi, rendant ainsi définitive sa radiation du barreau. Hier au tribunal, il a affirmé qu'il restait "consultant juridique pour onze établissements de Saint-Germain-des-Prés."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Lio n'a pas pu retenir ses larmes sur le prime de La Boîte à secrets le 18 octobre 2019.
Benjamin Castaldi dans "Touche pas à mon poste", le 17 octobre 2019, sur C8.
Bande-annonce de l'émission "50min inside" du 19 octobre 2019, diffusée sur TF1. Laetitia Milot était invitée.
Michel Cymes et Gérard confient avoir été victimes d'attouchements sexuels sur France 2 (16 octobre 2019).
Agathe Auproux parle de sa vie amoureuse sur le plateau de "Touche pas à mon poste" (C8), le jeudi 17 octobre 2019.
Adil Rami accusé de faire le salut militaire des joueurs turcs en soutien à l'armée, répond dans une vidéo publiée sur Instagram le 17 octobre 2019.
Julien Courbet et Stéphane Plaza répondent aux questions de "Purepeople", septembre 2019
Pascal Obispo dans "Je t'aime etc" du 16 octobre 2019.
Cody Simpson chez son tatoueur, dévoile son nouveau motif- 16 oct 2019.
Alexander Edwards et son fils, le 15 octobre 2019.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel