Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Karine Le Marchand, langue de bois ? "C'est pas ce que disent les garçons..."

8 photos
Lancer le diaporama
Karine la malice...

Karine Le Marchand multiplie actuellement les interviews et les apparitions télé afin de promouvoir l'émission politique Une ambition intime qu'elle proposera ce dimanche 9 octobre en prime time sur M6. Après avoir affronté Patrick Cohen dans C à vous (France 5), l'animatrice de L'amour est dans le pré a fait forte impression face à Yann Barthès dans Quotidien (TMC).

Alors qu'elle était interrogée sur les décors très cosy utilisés pour accoucher les confidences des divers candidats à la présidentielle – ces derniers découlant des goûts annoncés par chacun d'entre eux –, Karine Le Marchand a avoué qu'elle avait cependant pu se rendre au domicile de certains politiques durant l'élaboration du programme. Et quand Yann Barthès, après avoir essuyé un refus en lui demandant les noms de ces responsables, l'a accusée avec humour d'être "langue de bois", la jolie animatrice de 48 ans a réagi avec malice : "Oh ! C'est pas ce que disent tous les garçons..." Une sortie qui a provoqué l'hilarité sur le plateau et qui a séché l'animateur sur place. "Bon, on va arrêter l'émission là puisque je pense qu'il n'y a plus rien à dire", a-t-il finalement lâché, hilare.

Par la suite, Karine Le Marchand a défendu avec plus de sérieux sa démarche d'"humanisation" des hommes et femmes politiques, à travers Une ambition intime, en vue de l'élection. "On parle toujours de bêtes politiques, d'animaux politiques mais en disant ça, on fait le jeu aussi de ceux qui ne croient plus aux politiques (...) Pour lutter contre ça, il faut offrir un outil qui a des codes pour les jeunes, pour leur parler de politique. On fait exactement la même chose que vous ! Moi c'est axé sur l'humain, vous sur le rire", a-t-elle expliqué.

Une séquence à découvrir dès à présent dans notre player vidéo !

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image