Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Katherine Jenkins: Mariage secret, mariage rêvé avec Andrew, après un an d'amour

Katherine Jenkins et Andrew Levitas au Ladies Day à Ascot le 19 juin 2014. Ils se sont mariés le 27 septembre 2014 à Londres.
16 photos
Lancer le diaporama
Katherine Jenkins et Andrew Levitas au Ladies Day à Ascot le 19 juin 2014. Ils se sont mariés le 27 septembre 2014 à Londres.

Enamourés en octobre 2013 à New York, fiancés (énorme bague à la clé) en avril 2014 dans les Hamptons, mariés en septembre à Londres : Katherine Jenkins et son compagnon Andrew Levitas sont allés vite en besogne ! Ébruitée vendredi dernier, leur union a bel et bien été célébrée le lendemain, samedi 27 septembre 2014 à Hampton Court Palace.

De toute évidence, Katherine Jenkins a fait des petites cachotteries au Daily Mail : interviewée au mois d'août dans le cadre du V Festival, la très glamour mezzo-soprano galloise de 34 ans avouait que "les projets de mariage étaient en cours" et qu'ils y allaient tout droit, mais que la date n'était pas encore fixée. Moins d'un mois plus tard, et moins d'un an après leur première rencontre, Katherine et Andrew convolaient en justes noces. On imagine que la date avait dû être déterminée suffisamment à l'avance pour que leurs proches résidant en Amérique (la famille et les amis de monsieur en particulier) aient le temps de s'organiser.

La chanteuse britannique et le scénariste et réalisateur américain âgé de 37 ans, qu'elle a précédemment décrit comme un "gentil garçon juif de New York", ont célébré leur mariage samedi. "Aux anges", comme l'a qualifiée son agent auprès de People.com, Katherine Jenkins, après avoir savamment gardé le secret, a volontiers posé pour quelques photos à la dans la cour du château d'Hampton Court, somptueuse dans une véritable robe de conte de fées, ainsi qu'on peut l'observer chez nos confrères du Daily Mail. Juste avant la cérémonie, qui a eu lieu dans l'ancien château fétiche du roi Henri VIII (XVIe siècle), celle qui fut par le passé fiancée au présentateur télé Gethin Jones - et fréquenta brièvement en 2013 un ami du prince Harry, Adam Bidwell - avait partagé par avance son bonheur via Twitter : "Merci pour tout votre amour et votre soutien, écrivait-elle à ses followers. C'est d'ores et déjà une journée très spéciale, et je voulais partager mon bonheur avec vous." Pour parfaire sa joie, elle aurait même obtenu de Buckingham Palace le droit, à en croire le Mirror, de faire flotter le drapeau du Pays de Galles à Hampton Court.

La reine du crossover entre lyrique et pop, qui recevait cette année les insignes d'officier de l'ordre de l'empire britannique des mains du prince Charles et en présence de son amoureux, doit savourer son bien-être sentimental, à l'heure où sa carrière est entre deux eaux. Considérant avoir achevé "un cycle complet" et s'orientant vers quelque chose de "plus doux" en renouant avec ses racines classiques avec l'album (son dixième) Home Sweet Home, Katherine Jenkins a, d'un point de vue pratique, perdu gros en quittant Warner Music pour Decca. Le chroniqueur Sebastian Shakespeare (Daily Mail) a en effet révélé que l'artiste avait perdu un million de livres sterling entre 2012 (1,08 million de livres de revenus, soit 1,38 million d'euros) et 2013 (79 000 livres, soit 101 000 euros), suite au retrait de capitaux (près de 5 millions) que la major avait injectée dans sa société, Taffa International.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel