Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Kelly Osbourne : L'ex-maîtresse de son père Ozzy continue de lui faire la guerre

Kelly Osbourne : L'ex-maîtresse de son père Ozzy continue de lui faire la guerre
Kelly Osbourne porte une robe multicolore à New York le 19 août 2016.
16 photos
Lancer le diaporama
Kelly Osbourne porte une robe multicolore à New York le 19 août 2016.
Michelle Pugh a modifié la plainte qu'elle avait déposée auprès de la justice en août.

Kelly Osbourne a du souci à se faire. Comme le rapporte le magazine People, l'ex-maîtresse de son père Ozzy, Michelle Pugh, a modifié la plainte qu'elle avait déposée contre elle au mois d'août pour "diffamation" et "intimidation", bien décidée à ajouter de nouveaux éléments accablants pour faire peser la balance.

Âgée de 45 ans, l'ancienne amante du musicien du groupe Black Sabbath avait été traînée dans la boue au mois de mai lorsque leur liaison avait été révélée dans la presse. Par la suite, Kelly Osbourne s'était déchargée sur celle qui avait causé une séparation temporaire entre ses deux célèbres parents. Sur Twitter, l'ancienne animatrice de la Fashion Police avait notamment divulgué le numéro de téléphone de Michelle Pugh avant de l'insulter et de l'accuser d'avoir tiré profit de sa relation avec Ozzy Osbourne pour se faire de l'argent dans son dos. "Mon père a bientôt 70 ans. Vous avez déjà entendu parler de maltraitance envers les personnes âgées ?", avait alors déclaré Kelly sur les réseaux sociaux.

De son côté, Michelle Pugh a toujours affirmé que sa relation avec Ozzy Osbourne était basée sur l'amour et le respect, contrairement à ce qui avait été avancé dans un premier temps par le chanteur britannique, qui avançait une simple "attirance physique". Au total, les anciens amants se sont fréquentés pendant quatre années avant que Sharon Osbourne découvre le pot aux roses et force celui qui est son mari depuis trente-trois ans à soigner son addiction sexuelle en rehab.

Elle a violé son droit à la vie privée

Dans sa nouvelle plainte déposée cette semaine auprès d'un tribunal de Los Angeles, Michelle Pugh contre-attaque donc une nouvelle fois en expliquant que le "préjudice moral", qui porte sur les atteintes à l'affection, à l'honneur ou à la réputation, était considérable depuis les attaques de Kelly. L'ancienne coiffeuse affirme par ailleurs qu'elle n'arrivait plus à décrocher d'emploi à cause des propos tenus par la starlette de 31 ans, qui a "violé son droit à la vie privée".

Dans les documents obtenus par People, on peut aussi lire que Kelly "a provoqué un controverse dans le but de se faire de l'argent" et de promouvoir son dernier livre, There's No F***ing Secret, sorti un mois après l'esclandre provoqué sur Twitter. Aux yeux de Michelle Pugh, les attaques de Kelly Osbourne étaient donc calculées dans le seul but de faire sa promotion. "Oui, nous avons la liberté d'expression dans ce pays, mais lorsque le discours est haineux ou diffamatoire ou qu'il incite à l'intimidation et que des informations personnelles sont divulguées, c'est là qu'on franchi un nouveau palier. Kelly a publié les informations privées de Michelle", a déclaré l'avocat de la plaignante.

Pour le moment, Kelly Osbourne a refusé de commenter l'affaire. Aucun doute que la fille chérie d'Ozzy et Sharon est en train de préparer une défense béton.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image