Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Kery James publie sa Lettre à la République : le choc

Kery James publie sa Lettre à la République : le choc
4 photos
Lancer le diaporama

Voilà que Kery James fait enfin son grand retour après trois ans d'absence, depuis la sortie de l'album Réel en 2009. Le 2 avril de cette année, c'est un album accompagné d'un DVD que le rappeur français proposera à son public. L'opus s'appellera 92.2012 et retracera les vingt ans de carrière de l'ancien membre d'Ideal J (groupe auquel appartenait le brillant DJ Medhi, décédé brutalement en 2011) et de la Mafia K'1 Fry.

Hier lundi 27 février, Kery James a dévoilé son premier clip, celui de Lettre à la République. Bouleversant morceau mis en images par les géniaux Leïla Sy et Mathieu Foucher, déjà derrière d'autres clips de Kery James ou de Sean Paul.

Son retour via un teaser nommé 92.2012 et une collaboration avec Youssoupha sur la chanson La vie est belle qui figure sur l'album Noir Désir, Kery James a fait les choses en grand. Il a choisi de marquer le coup avec un clip sombre et une chanson forte. Dénonçant le passé colonial de la France et son racisme actuel latent, le rappeur d'Orly, âgé de 34 ans, prend les élus et les Français à partie, à seulement deux mois des élections présidentielles.

Lui qui a toujours affiché clairement ses convictions politiques, mais jamais ses affinités avec un parti, expliquait en 2008, à l'occasion de sa participation à la Fête de l'Humanité : "Très sincèrement, ma venue ne témoigne pas d'un engagement politique concret aux côtés de la gauche. Mais il est évident que si cela avait été un festival organisé par le gouvernement en place, je n'y serais pas allé. J'ai ma manière de faire des choses pour que cela avance concrètement, à travers ma musique et ce que je fais dans la vie de tous les jours. C'est aussi politique."

Lettre à la République met les choses au clair, le morceau est on ne peut plus limpide.

Kery James sera sur la scène du théâtre des Bouffes du Nord au mois d'avril, du 10 au 14, puis du 17 au 21 et enfin du 24 au 28.

Nicolas Derrstroff

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image