Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Kim Kardashian braquée à Paris : Le concierge remercie les voleurs...

Kim Kardashian braquée à Paris : Le concierge remercie les voleurs...
Kim Kardashian, Kanye West et Kourtney Kardashian se rendent à l'after-show "Balmain" au restaurant "Loulou" à Paris, le 29 septembre 2016.
17 photos
Lancer le diaporama
Kim Kardashian, Kanye West et Kourtney Kardashian se rendent à l'after-show "Balmain" au restaurant "Loulou" à Paris, le 29 septembre 2016.
Le réceptionniste de l'hôtel de Pourtalès a confié les détails du cambriolage aux journalistes du "DailyMail".

Le concierge de l'Hôtel de Pourtalès, où Kim Kardashian a été victime d'une agression rocambolesque le 3 octobre dernier, poursuit ses confidences. Le réceptionniste du prestigieux établissement du 8e arrondissement de la capitale s'est confié aux journalistes du DailyMail pour raconter les détails du braquage dont a fait les frais la vedette de télé-réalité en marge de la Fashion Week. Après avoir raconté avec quelle facilité déconcertante les voleurs étaient entrés au No Adress, il a livré les détails de l'attaque, reconnaissant avoir servi d'interprète entre la star et les voleurs.

L'un d'eux l'a attaquée, l'autre était avec moi...

Violenté et menotté, Abdulrahman, sous la menace d'une arme, n'a pas eu d'autre choix que de les conduire à la chambre de "la femme du rappeur" Kanye West, non sans avoir tenté de brouiller les pistes auparavant. "Je les ai conduits à son appartement, j'étais dans la chambre avec Kim Kardashian, a expliqué l'homme de 39 ans, qui poursuit en parallèle un doctorat à la Sorbonne. L'un d'eux l'a attaquée, l'autre était avec moi. Ils l'ont tirée hors du lit, je les ai suppliés de ne pas lui faire du mal. Ils m'ont dit de ne pas m'inquiéter et qu'ils étaient là pour l'argent."

"Un des membre du gang lui répétait de se taire mais elle ne comprenait pas, elle était terrorisée et hurlait en pleurant tandis que les hommes lui hurlaient dessus. Ça ne faisait qu'aggraver la situation, donc j'ai proposé de servir d'interprète. Je lui ai mis la main sur l'épaule et lui ai dit de se calmer, qu'il fallait qu'elle reste silencieuse. Elle m'a demandé si on allait mourir, j'ai répondu que je n'en savais rien. Elle m'a dit qu'elle avait une famille et des bébés, je lui ai dit que moi aussi j'avais un fils. Elle s'est remise à hurler, c'est pour ça qu'ils lui ont mis un long morceau de scotch sur la bouche", a-t-il ajouté.

Fuite et... remerciements !

La tension est montée d'un cran quand, après avoir mis la main sur près de 10 millions de dollars de bijoux, les voleurs qui ne semblaient pas saisir l'importance du montant du butin sur lequel ils venaient de mettre la main ont été interrompus par un coup de téléphone. Pascal Duvier, le garde du corps de la star, a appelé sur son Blackberry. "J'ai vu son nom sur l'écran, je leur ai dit qui c'était et que, s'ils ne répondaient pas, il viendrait ici avec la police. Ils ont déguerpi immédiatement. Ils ont pris le téléphone de Kim en laissant la batterie et m'ont fait descendre dans le hall d'entrée où les attendaient deux hommes à vélo", a-t-il expliqué.

Sous le choc, le pauvre homme a tenu à remercier ses agresseurs de ne pas leur avoir fait plus de mal que ça. "Jusqu'à la fin, j'ai eu peur qu'ils me tuent mais ils m'ont seulement attaché à la porte de secours avant de s'enfuir. Je n'ai pas eu l'impression qu'ils étaient mauvais dans le fond, ce n'étaient pas des assassins. J'ai envie de les remercier de ne pas nous avoir fait du mal à Kim et à moi", a-t-il conclu. En revanche, Abdulhraman assure qu'il portera plainte contre sa direction qui n'a mis en place aucun système de sécurité pour les protéger, lui et les célèbres clients de l'hôtel, malgré ses nombreuses mises en garde.

Coline Chavaroche

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image