Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Koh Lanta - Mort de Gérald Babin : Accusée par un témoin anonyme, ALP riposte

Réactualisation : A la suite des accusations portées par un témoin anonyme, qui serait un membre d'Adventure Line Productions, mettant en cause la société de production dans le décès tragique de Gérald Babin lors du tournage de l'émission et livrant des détails pour le moins sujets à caution sur les circonstances du drame, ALP a décidé de déposer une plainte en diffamation.

Dans un communiqué officiel, révélant également que le corps du défunt a été rapatrié ce matin à Roissy, ALP a ainsi déclaré poursuivre "tous ceux qui se permettraient d'instrumentaliser la mort d'un homme pour porter des accusations mensongères et malveillantes".

Le communiqué officiel d'ALP en intégralité :

"Le corps de Gérald BABIN a été rapatrié ce matin à Roissy, accompagné de sa famille et de Franck FIRMIN-GUION, Président d'ALP, ainsi que de Denis BROGNIART.

Nonce Paolini, Président de TF1, les a accueillis à l'aéroport, dans une très grande émotion.

Ce moment de dignité et de recueillement a été entaché d'une accusation anonyme, mensongère et odieuse, relayée par différents médias.

ALP dépose plainte en diffamation ce jour.

En effet, les propos poursuivis mettent en cause les circonstances du décès, en particulier le rôle du médecin sur le lieu du tournage au moment du drame.

Une enquête judiciaire dira nécessairement toute la vérité sur les causes et circonstances du décès de Gérald BABIN et démontrera que toutes les règles de sécurité ont été respectées.

Dans l'immédiat, ALP poursuivra tous ceux qui se permettraient d'instrumentaliser la mort d'un homme pour porter des accusations mensongères et malveillantes."


Jeudi 28 mars à 10h, nous écrivions :
Hier, mercredi 27 mars, le site Arrêt sur Images a publié un témoignage anonyme accablant la production de Koh Lanta. Selon celui-ci, la prise en charge et l'évacuation de Gérald Babin, décédé tragiquement d'une crise cardiaque pendant le tournage, seraient bien différentes de la version officielle.

Vendredi 22 mars, Emmanuel Berretta du Point annonçait le décès tragique d'un candidat de la nouvelle édition de Koh Lanta, Gérald Babin, au premier jour du tournage au Cambodge. Quelques heures plus tard, TF1 et ALP (Adventure Line Productions) confirmaient l'information.

Adventure Line Productions a, dans un communiqué, expliqué les circonstances du drame : "Ce drame soudain intervient quelques heures après le début du tournage. Lors du premier jeu qui suit l'arrivée des participants sur le site de tournage, Gérald a été victime de crampes. Il a été pris en charge par le médecin urgentiste de l'émission qui lui a prodigué les premiers soins. Il a alors été décidé de l'évacuer en bateau vers l'infirmerie de la production. Durant le trajet, Gérald a été victime d'un malaise et a perdu connaissance avec arrêt du coeur. Le médecin lui a aussitôt pratiqué un massage cardiaque. Son coeur est reparti et il a immédiatement été décidé de le transférer en hélicoptère vers l'hôpital de Sihanoukville. Dans l'hélicoptère, son coeur s'est arrêté à nouveau, avant de repartir une 2ème fois. C'est quelques minutes après son arrivée à l'hôpital que le décès de Gérald, 25 ans, a été constaté."

Une version des faits aujourd'hui remise en cause par un témoignage anonyme publié par nos confrères d'Arrêt sur images. Le site dirigé par Daniel Schneidermann publie une enquête basée sur le récit d'un témoin du drame qui serait un membre d'Adventure Line Productions. Cette version, bien différente de la première, est accablante pour la production. L'équipe médicale aurait mis beaucoup de temps avant d'intervenir et l'évacuation de Gérald Babin aurait été effectuée par bateau, avant de lui préférer l'hélicoptère. Hélas, beaucoup de temps se serait écoulé, ne laissant aucune chance au sportif aguerri qu'était Gérald Babin.

Une intervention tardive du médecin ?

La source anonyme raconte tout d'abord que Gérald Babin allait mal avant même le début de l'épreuve : "Il est évident pour n'importe quel observateur présent, rien qu'en le regardant, que Gérald va très mal avant même que l'épreuve du tir à la corde ne commence. Très vite, Gérald s'effondre, la tête dans le sable. Il ne bouge plus."

Mais alors que le candidat est au sol, le médecin n'aurait pas pu intervenir tout de suite, n'ayant pas l'autorisation de la production. Les minutes passent : "Le médecin présent sur place s'inquiète et demande l'autorisation à la production d'intervenir. La production refuse : pas avant que le jeu ne soit terminé. D'autres minutes se passent. Le médecin insiste. Même refus de la production. Gérald gît toujours par terre, la tête dans le sable, immobile. Certaines personnes me rapportent avoir entendu Gérald appeler "A l'aide !" (...) La production refuse toujours l'intervention. Finalement, le jeu se termine. Il s'est écoulé environ 10 minutes, peut-être plus, entre le moment où Gérald s'est effondré et le moment où le médecin intervient finalement (...) L'intervention du médecin est filmée, et comme la première prise de son intervention n'est pas bonne, on lui fait 'rejouer' son entrée." Ces affirmations semblent assez incroyables...

Une évacuation en bateau ?

La source anonyme déclare ensuite que l'évacuation de Gérald aurait tout d'abord été faite en bateau. Si l'hélicoptère est bien à disposition de l'équipe de tournage, la production lui préfère le bateau, beaucoup moins coûteux (?) : "Il a d'abord été décidé d'évacuer Gérald à l'hôpital par bateau, alors qu'un hélicoptère est théoriquement disponible, mais cela est jugé inutile et trop coûteux par la production. Gérald est embarqué, le trajet jusqu'à l'hôpital doit durer plusieurs heures. Il reperd connaissance à bord du bateau. Le médecin s'inquiète sérieusement et demande une évacuation en hélicoptère. Malheureusement, on ne retrouve pas le numéro de mobile du pilote de l'hélicoptère : on perd encore beaucoup de temps pour finalement être capable de le joindre. On parvient une nouvelle fois à ranimer Gérald à bord du bateau. Il embarque finalement dans l'hélicoptère, des heures (au moins deux heures) après son malaise initial. On ne le reverra jamais vivant."

Notons que la production avait bien expliqué que l'évacuation avait tout d'abord été effectuée en bateau, avant que la décision d'utiliser l'hélicoptère ne soit prise. Arrêt sur images a ensuite mené son enquête auprès de la société d'hélicoptères. Cette dernière confirme avoir reçu un appel alors que Gérald Babin était sur un bateau : "Nous sommes intervenus, et nous avons chargé le patient depuis l'île où se déroulaient les épreuves pour le transférer vers l'hôpital."

Que penser de cette version des faits ? TF1 et Adventure Line, qui ont été informées dans la journée d'hier de la publication de ce témoignage, ne souhaitent pas communiquer. La société de production a uniquement répondu à Arrêt sur Images : "Comme on ne sait pas d'où proviennent ces accusations, on ne répondra à aucune question." Un témoignage, à prendre avec des pincettes, et qui nécessite bien sûr d'être vérifié. Malgré tout, Arrêt sur Images précise que si ce témoignage est anonyme, la rédaction a vérifié que cette personne appartient bien à l'équipe de production. Toujours est-il que ce terrible témoignage met à mal la stratégie de communication de la chaîne et d'ALP, dont la transparence et le professionnalisme ont été soulignés.

Rappelons que le décès du jeune homme ne présentant aucun caractère suspect, le parquet de Paris n'avait pas été saisi de l'affaire. Reste à savoir si ces terribles accusations donneront lieu à des poursuites judiciaires...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

David Hallyday dans "50 minutes inside", le 21 septembre 2019.
Line Renaud réagit à la mort de Jacques Chirac sur CNews le 26 septembre 2019.
Un témoigne accable le pilote David Ibbotson pour le crash de l'avion qui transportait Emiliano Sala vers Cardiff le 21 janvier 2019. Documentaire "Emiliano Sala : les secrets d'un destin brisé" diffusé sur la chaîne L'Equipe le 22 mai 2019.
Hugues Aufray invité du JT de France 2, le 11 août 2019.
Carla Bruni et François Hollande échangent une messe basse- BFMTV- 30 sept 2019.
Hommage à Idille dans Danse avec les stars - 12 oct 2019.
Laeticia Hallyday sur Instagram.
Laeticia Hallyday s'est offert un nouveau blond californien lors d'une séance beauté au Ritz, à Paris. Vidéo publiée dans ses stories Instagram le 26 sptembre 2019.
Claude Chirac rend hommage à son père en Corrèze, le samedi 5 octobre 2019.
Passage de François Hollande dans "C à vous" (France 5). Mardi 1er octobre 2019.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel