Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

L.A. Clippers : Leur propriétaire raciste atteint d'un cancer...

12 photos
Lancer le diaporama

Le propriétaire de l'équipe américaine de basket des Clippers de Los Angeles, Donald Sterling, souffre d'un cancer de la prostate. C'est ce que révèle le site internet du New York Post, ce vendredi 2 mai. Une information rapidement confirmée par la chaîne ESPN, consacrée à l'actualité sportive. Une maladie qu'il combat depuis un "certain nombre d'années" à en croire ces mêmes sources.

Cette annonce intervient alors que Donald Sterling, au coeur d'une polémique après avoir tenu des propos racistes à l'encontre de la communauté afro-américaine, fait l'objet de pressions de la part de divers dirigeants de la NBA pour vendre l'équipe des L.A. Clippers, dont il est le propriétaire depuis 1981.

Une polémique qui n'est pas sans incidence pour les joueurs de l'équipe, battue ce jeudi 1er mai par les Golden State Warriors sur le score de 100-99 en match des play-off, pour la deuxième fois en moins d'une semaine. L'ultime confrontation face à cette équipe se déroulera ce dimanche 4 mai à domicile pour les L.A. Clippers et leur entraîneur Mike Dunleavy Sr.

Des propos racistes, une sanction exemplaire

Tout a commencé par la publication d'une conversation enregistrée par une jeune femme, Vanessa Stiviano - avec qui il entretiendrait une relation - sur le site TMZ.com, il y a une semaine.

Dans cet enregistrement réalisé à son insu, le boss des Clips n'y va pas par quatre chemins en parlant des Afro-américains après que la jeune femme a publié sur son compte Instagram une photo d'elle en compagnie de Magic Johnson, légende des Lakers (principaux rivaux des Clippers). "Ça m'ennuie beaucoup que tu veuilles afficher que tu fréquentes des Noirs. (...) Tu peux coucher avec des Noirs. Tu peux les ramener à la maison, tu peux faire ce que tu veux. La seule chose que je te demande, c'est de ne pas en faire la promotion... et de ne pas les ramener à mes matchs. Je suis juste en train de dire que dans ton putain d'Instagram minable, tu n'as pas besoin de te montrer en train de fréquenter des Noirs. Ne mets pas Magic sur Instagram pour que tout le monde le voit et se sente obligé de m'appeler. Et n'amène pas Magic Johnson à mes matchs."

Une sortie surprenante, a fortiori venant d'un président dont l'équipe se compose de 12 joueurs afro-américains sur un effectif de 14, et qui plonge la NBA dans un scandale sans précédent. Face à la révolte populaire, et celle des légendes du basketball US, la NBA a pris des mesures inédites : Donald Sterling était cette semaine suspendu à vie et condamné à payer une amende de 2,5 millions de dollars. Une somme qui sera généreusement reversée à une association de lutte contre les discriminations.

La NBA souhaitait une sanction exemplaire face à ces propos intolérables, condamnant ainsi Donald Sterling à la peine "maximum autorisée par la constitution en place", a déclaré le patron de la NBA, en place depuis à peine trois mois, visiblement ému au moment de son annonce.

Premières réactions...

Donald Sterling a réservé ses premières déclarations au magazine DuJour : "J'aurais dû acheter son silence", a-t-il simplement commenté. Drôle de façon de voir les choses !

Quant à Vanessa, c'est au micro de Barbara Walters à la télévision américaine qu'elle s'est confiée : "Ce genre de discussions entre M. Sterling et moi, il y en a eu plusieurs. Ce que tout le monde a entendu, c'est seulement un enregistrement de 15 minutes, mais il pourrait y avoir eu des heures d'enregistrements", a affirmé l'assistante personnelle, avant de démentir formellement avoir fourni l'enregistrement à TMZ.

Sterling serait actuellement en cours de négociation financière avec la chaîne ABC pour accorder un entretien exclusif afin de livrer sa version des faits...

Joachim Ohnona

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel