Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

La mode et le harcèlement : Carla Bruni, Cindy Crawford... les stars s'expriment

Exclusif - No Web No Blog - Carla Bruni Sarkozy est en concert à l'Opéra Garnier à Monaco. Le 29 novembre 2017. © Bruno Bebert / Bestimage  Exclusive - For Germany Call for price - No Web No Blog - French singer Carla Bruni Sarkozy performed at the Opera Garnier in Monaco. On november 29th 201729/11/2017 - Monaco
6 photos
Lancer le diaporama
Le scandale Harvey Weinstein a également fait trembler la modosphère...

2017 touchant à sa fin, l'heure est venue d'en dresser le bilan ! Harvey Weinstein, accusé de harcèlement, d'agressions sexuelles et de viols, fut la star du plus gros scandale de l'année. Un scandale qui a résonné sur la planète Mode, où plusieurs victimes d'abus identiques se sont confiées.

Et ce, malgré l'envie de rassurer de Carla Bruni-Sarkozy...

Harvey Weinstein a longtemps été soupçonné d'intimidation, de harcèlement et d'agressions sexuelles. Le 5 octobre 2017, le New York Times révèle que le super producteur hollywoodien se prêtait à ses sombres agissements depuis une vingtaine d'années, et qu'il s'en est tiré jusque-là en achetant le silence de ses victimes. La nouvelle fait réagir de nombreuses personnalités, même en hors de l'industrie du cinéma.

Dès le mois d'août déjà, un mannequin, Jazz Egger, évoque l'existence d'un réseau d'escorts entretenu par des clients fortunés, des agents de mannequins et leurs protégés.

Le 12 octobre, le magazine InStyle publie une interview de Carla Bruni. La chanteuse de 49 ans y parle musique – son 5e album, French Touch, est alors sorti quelques jours plus tôt –, mode et de sa fille de 6 ans, Giulia. Laisserait-elle sa fille suivre un parcours identique au sien ? La maman confirme, et elle argumente.

"Bien sûr, il y a des gens affreux dans la mode comme partout ailleurs, mais la mode n'est pas si dangereuse pour les jeunes filles. C'est beaucoup de travail, de voyage et ça demande beaucoup de discipline... Les gens ne veulent pas abuser d'elles, ils veulent les prendre en photo. C'est un environnement sain", déclare Carla Bruni. Interrogée sur le cas Harvey Weinstein, l'épouse de Nicolas Sarkozy affirme : "Ça n'arrive pas dans la mode."

"Aucun photographe ou créateur ne m'a fait ça, jamais... Il y a beaucoup de femmes dans la mode, et les femmes ne se prêtent que rarement à ce genre de traitements. [Leur présence] permet aux jeunes mannequins d'être en sécurité... Peut-être que j'ai tort", ajoute-t-elle. Une opinion basée sur une expérience personnelle toutefois contredite par plusieurs top models, jeunes ou moins jeunes, femmes et hommes.

Les secousses du séisme Harvey Weinstein à Hollywood font également trembler l'industrie de la mode. Sur les réseaux sociaux, le mannequin engagé Cameron Russell lance le hashtag "#MyJobShouldNotIncludeAbuse" ("Mon job ne devrait pas inclure l'abus") et publie près de 80 messages anonymes de confrères victimes d'abus sexuels.

Elle conclut la série le 15 octobre, avec son propre témoignage : "Il y a quelques années, j'étais en shooting avec un autre mannequin au QG d'un client. Nous y avons lu, sur les affiches obligatoires sur la loi du travail dans la cuisine des employés, la définition de harcèlement sexuel. J'ai dit : 'Ça ressemble à la description de notre boulot'..."

"Baisers non consentis, fessées, pelotages et pincements. Absence d'espace convenable pour se changer, critiques en réponse aux demandes d'espace. Le harcèlement de journalistes, de photographes, de stylistes et de clients pour poser topless ou nue. Publication de photos avec nudité après accord de ne pas les publier signé par contrat. Massages non-consentis. Emails, textos et appels inappropriés. Pressions pour consommer de l'alcool, alors que mineure. Recevoir comme ordre de 'faire comme si j'étais ton mec.' Être forcée de dormir au domicile d'un photographe plutôt que dans un hôtel. Voir mon emploi menacé si je ne participe pas. Être jugée difficile, féministe, vierge, diva quand on s'exprime ou qu'on dit non... Et ce n'est que ce qui est facile à confier, et c'est aussi commun que les débuts de séances à 9h du matin, les essayages et le déjeuner."

Le 18 octobre, WWD publie une interview de Christy Turlington. Elle aussi, est interrogée sur les pratiques de harcèlement dans l'industrie de la mode. Le top model américain de 48 ans répond : "J'y ai beaucoup pensé depuis que la nouvelle [concernant Harvey Weinstein] est sortie, et je peux dire que le harcèlement et les mauvais traitements ont été largement connus et tolérés au sein de l'industrie. Elle est cadrée par des prédateurs qui prospèrent sur le rejet et la solitude constants que beaucoup d'entre nous ont vécus, à un moment donné dans nos carrières."

Le 19 octobre, Sara Sampaio s'exprime. Elle accuse le magazine français Lui d'avoir publié, malgré la signature d'une clause, une photo d'elle dévoilant une partie intime de son corps en couverture d'un numéro. "Ce qu'ils m'ont fait est inacceptable. Étant une professionnelle et une femme, je me sens violée, maltraitée et insultée", écrit le mannequin portugais de 26 ans sur Instagram, qui révèle les détails de sa séance photo. Conformément aux propos de Cameron Russell, Sara aurait subi d'insistantes pressions pour accepter de se dévêtir partiellement ou intégralement.

"J'ai été agressivement invitée à prendre des photos nues pendant le shooting... Tout au long de la séance, j'ai dû constamment me défendre et reconfirmer mes limites, en m'assurant de me couvrir du mieux que je pouvais. J'ai été harcelée. On m'a montrée plusieurs fois des images de moi nue, comme des exemples afin de me forcer à poser nue, et critiquée et jugée comme étant difficile à chaque fois que je me défendais et refusais. Au cours de ma carrière, j'ai été très sélective sur comment et avec qui je fais des photos avec de la nudité. Le fait d'avoir accepté de poser nue par le passé ne permet à personne de supposer que je le referai", a publié Sara Sampaio.

La jolie brune a ajouté qu'elle s'apprêtait à attaquer le magazine Lui en justice.

Le 30 octobre, The Hollywood Reporter rapporte les mots de Cindy Crawford, concernant le harcèlement sexuel au sein de l'industrie de la mode. La fille du top model, Kaia Gerber (16 ans), y réalise un début de carrière de mannequin parfait. Sa maman confie : "Il est important d'avoir cette conversation. C'est de la sensibilisation. Et, avec de la chance, [Kaia] est dans un nouvel environnement, où [le harcèlement sexuel] sera moins présent."

"Je n'ai pas de moment 'moi aussi' ["#metoo" est le hashtag lancé par les victimes de Harvey Weinstein, NDLR]. Ce n'est pas que les mecs ne me draguaient pas, mais j'ai toujours su comment me tirer de ces situations", ajoute-t-elle.

Du côté des accusés, le groupe Condé Nast (éditeur des magazines Vogue, GQ, Vanity Fair, etc.) annonce la fin de sa collaboration avec le très célèbre photographe Terry Richardson, accusé depuis bien longtemps de harcèlement sexuel par plusieurs mannequins.

Son confrère Bruce Weber fait l'objet d'une plainte pour harcèlement sexuel porté par le mannequin Jason Boyce. Un autre modèle, Mark Ricketson, a publiquement accusé le photographe du même crime.

Cette succession d'allégations permettra-t-elle à la mode de lever le tabou ? Que fera l'industrie en 2018 et dans les années à venir pour remédier à ce problème ? Réponse dans les mois à venir...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Meghan Markle et le prince Harry - Retour sur leur histoire d'amour.
Matt Pokora au Salsa Festival d'Oxnard, en Californie, le 28 juillet 2019.
Taylor Swift a une vie amoureuse palpitante mais elle n'a pas toujours été rose, retour sur les hommes de sa vie.
Angelina Jolie, ses tatouages à travers le temps.
Ariana Grande chute en plein concert le 24 novembre, à Tampa, en Floride.
L'avant-première du film "Les Filles du docteur March" à New York, le 7 décembre 2019.
Invité de "Quotidien" le 21 novembre 2019, M. Pokora a révélé que son fils va naître aux Etats-Unis, afin que Christina Milian soit entourée de sa famille pendant qu'il sera en tournée.
Le basketteur Reggie Bullock et sa petite soeur Keiosha Moore, story Instagram du 2 novembre 2019, quelques jours après le meurtre par balle de la jeune femme à Baltimore.
Violet et M.Pokora sur scène- répétitions du "Pyramide Tour"- 19 octobre 2019.
Meghan Markle et le prince Harry - Retour sur leur histoire de coeur.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel