Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews
NEWSLETTER

Lââm, son beau-fils sort du silence : "On ne s'était pas parlé pendant 3 ans", il réagit à la mort de son père

Par Gonzague Lombard Rédacteur
Passionné de chant, des Douze coups de midi et de la discographie de Jul, il rêve de participer à Fort Boyard malgré sa phobie des serpents et du Père Fouras. Son ambition secrète ? Découvrir ce qui se cache derrière le rideau mystère de Bataille et Fontaine pour y chanter en quartet. La vérité est au bout du couloir…
17 photos
Elle a toujours affirmé qu'elle refusait d'avoir des enfants. En deuil de son époux Robert Suber, Lââm a toutefois renoué des liens avec Breece, son beau-fils, un mois avant le drame...

La vie est devenue un long fleuve tumultueux pour Lââm, qui a perdu la moitié de son coeur. Le 2 novembre 2021, alors qu'elle sortait à peine de l'émission Danse avec les stars, la chanteuse faisait face à la mort soudaine de son époux, Robert Suber, décédé d'un cancer du pancréas à l'âge de 68 ans. Ce sont des larmes de joie qui auraient dû couler sur ses joues, puisqu'elle s'apprêtait à célébrer leurs 25 ans de mariage. Mais la vie en a, hélas, voulu autrement.

Autour de Lââm, pas de fils, pas de fille pour la consoler. Malgré les années partagées ensemble, la chanteuse et Robert Suber n'avaient pas eu l'envie d'agrandir la famille. "Jamais. Je ne veux pas d'enfant, expliquait-elle au site Non Stop People. J'adore les enfants mais je trouve qu'il faut avoir du courage pour en faire aujourd'hui." Et pourtant. Ce que l'on ignorait, c'est qu'elle était belle-maman. Robert Suber avait un grand garçon, issu d'une relation précédente. Un certain Breece qui s'était éloigné de son père, ces dernières années, et qui a finalement pris la parole sur les réseaux sociaux pour expliquer la situation.

Si vous ne parlez plus à quelqu'un que vous aimez à cause de votre égo, fermez Instagram et allez le lui dire

"Mon père est mort il y a un mois, écrit-il. Si vous ne parlez plus à quelqu'un que vous aimez à cause de votre égo, fermez Instagram et allez le lui dire. Selon des gens très sérieux de l'industrie musicale, il était un génie et a eu le courage de faire ce qu'il fallait dans cet étrange monde du show business. Tous ceux qui l'ont rencontré, même pour une seconde, sont retournés à leur vie avec plus de force grâce à ses mots. Il aurait pu faire croire à une baleine qu'elle savait voler. Lui et sa femme sont restés dans le top de la scène pop française pendant plusieurs années. Malgré tout, il n'était jamais satisfait. Il n'arrivait pas à croire en lui et stressait tellement qu'il a développé un cancer du pancréas."

J'ai appris à pardonner

Breece et Robert Suber ne se sont pas adressés la parole pendant trois ans. Un mois avant que la mort ne les sépare, père et fils se sont finalement retrouvés. "J'ai pris un vol pour la France pour passer le temps que l'univers a accepté de nous accorder pour arranger les choses entre nous, raconte le jeune homme. Durant ces quelques jours, j'ai appris que les gens qui vous aime, mais qui ne savent pas comment aimer, peuvent vous blesser. Puis j'ai appris à pardonner, à l'aimer pour ce qu'il était et pas pour ce que j'aurais aimé qu'il soit. Je me suis battu, pendant des années, pour comprendre comment devenir un homme respectable sans un père pour lui montrer le chemin." C'est désormais depuis le ciel que Robert veille...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image