Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Lady Diana: La belle surprise du prince William, le jour de son 58e anniversaire

Lady Diana et le prince William en juin 1994 à Wimbledon lors de la finale dames.
41 photos
Lancer le diaporama
Lady Diana et le prince William en juin 1994 à Wimbledon lors de la finale dames.
Si la date funeste du 31 août, à laquelle la vie de la princesse Diana a pris fin tragiquement sous le pont de l'Alma à Paris, reste gravée dans les mémoires, celle du 1er juillet, à laquelle son existence avait commencé, reste chère au coeur de son fils le prince William.

Bientôt vingt-deux ans après sa mort brutale dans un accident de voiture à Paris, Lady Di reste la princesse des coeurs : nombre de ses admirateurs se sont rassemblés, les bras chargés de fleurs et de photos souvenirs, devant les grilles du palais de Kensington le lundi 1er juillet 2019, jour où la regrettée princesse de Galles aurait célébré son 58e anniversaire si elle avait été encore en vie. Et ils ont été bien récompensés de leur affection, rejoints par... le prince William en personne !

Tout comme eux, le duc de Cambridge, qui avait 15 ans lorsqu'il a perdu sa mère, n'oublie pas. Reconnaissant envers tous ces anonymes qui chérissent le souvenir de Diana et qui s'étaient réunis à partir de 17h30 aux abords du palais où il a grandi et réside désormais avec la duchesse Catherine et leurs enfants, il est sorti à leur rencontre quelques minutes avant 19 heures, provoquant un surcroît d'émotion que certains, en larmes, ont eu bien du mal à contenir. En jean et chemise à carreaux aux manches retroussées, comme on peut l'observer grâce à des photos publiées par le Daily Mail, escorté par un service de sécurité minimal, le prince, 37 ans depuis le 21 juin, a serré la main des personnes d'un petit groupe qui a l'habitude de se réunir pour cette commémoration : "William m'a dit qu'il était au courant que nous venons ici depuis des années et nous a remerciés de ce que nous faisons pour sa mère", a confié un certain John Loughrey, de la même génération que Diana puisqu'il a 59 ans.

Le fils aîné du prince Charles a été particulièrement impressionné par la collection de badges à l'effigie de la princesse Diana qu'arbore John sur son chapeau, comme l'a détaillé l'intéressé : "Il m'a dit : "Je suis touché par ce que vous faites, vous avez une sacrée collection !" Je lui ai dit que je priais pour sa mère tous les dimanches à l'abbaye de Westminster et il a paru vraiment touché. Il m'a serré la main trois fois, il a une poignée de main ferme, ça m'a fait une sensation magnifique dans tout le corps. J'en tremble encore, je me sens très ému. Je n'avais encore jamais parlé à William, il est venu tout droit vers moi et il savait qui j'étais. Je suis très touché."

La statue de Diana, c'est pour quand ?

En bon admirateur de Lady Di, John Loughrey se languit, comme beaucoup, de voir la statue commémorative commandée en 2017 pour le 20e anniversaire de sa mort prendre enfin place dans les jardins publics de Kensington. Il n'a d'ailleurs pas manqué d'interroger le duc de Cambridge à ce propos : "Bientôt, très bientôt, a répondu le prince en désignant le futur emplacement. Nous voulons seulement nous assurer que ce soit parfait. C'est important."

William a pris congé du petit groupe après avoir passé sept minutes en sa compagnie et alors que la foule, ayant eu vent de sa présence, commençait à grossir autour d'eux.

Même si, comme son frère Harry, la mort brutale de leur mère l'a obligé à traverser de périodes très délicates, le prince William n'hésite pas à évoquer le sujet. Dernièrement, c'est dans le cadre d'un documentaire de la BBC consacré à la cause nationale de la santé mentale, à laquelle le duc et la duchesse de Cambridge se dévouent corps et âme, qu'il en parlait : "Je pense que lorsqu'on est endeuillé à un très jeune âge, à tout moment en fait, mais particulièrement à un jeune âge - chose qui me touche de près -, on ressent une douleur comme aucune autre, y déclarait-il en toute sincérité. Et on sait que durant votre vie, il sera très difficile de trouver quelque chose qui sera encore plus douloureux que cela. Mais ça vous rapproche tellement de tous ceux qui ont été en deuil. Instantanément, quand vous parlez à quelqu'un... Vous pouvez presque le voir dans leurs yeux parfois."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Karine Ferri dans 50 mn Inside- 14 sept 2019.
Paul, candidat des "12 Coups de midi" (TF1), reçoit un message de la chanteuse Mireille Mathieu dans l'émission du 14 septembre 2019.
Lio montre ses seins sur France 3- 13 septembre 2019.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel