Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Lana Del Rey à Paris : La poupée glamour et immaculée envoûte l'Olympia

En concert exceptionnel à Paris dans le cadre de son Paradise Tour, la mystérieuse Lana Del Rey a littéralement envoûté l'Olympia, hier samedi 27 avril, devant une foule de spectateurs conquis et émerveillés. Les billets pour ses deux dates dans la capitale française (elle se produira à nouveau ce soir) s'étaient arrachés en l'espace de dix-sept minutes : autant dire les petits chanceux à avoir décroché le précieux sésame attendaient la jolie poupée de pied ferme.

Apparition divine et angélique fidèle à son univers vintage et mystique, Lana Del Rey n'aura pas déçue. Pendant une heure vingt, la belle créature a repris la quasi totalité de son répertoire, s'autorisant même à chantonner I Love Paris de Frank Sinatra, une reprise on ne peut plus de circonstance, et à se lancer dans son interprétation de Knocking on Heaven's Door de Bob Dylan. Les lancinants Video Games, Blue Jeans, Born to Die, Burning Desire, véritables tubes planétaires, ont ainsi résonné sous la voûte historique de l'Olympia, pour le plus grand bonheur d'un public entièrement dévoué à son idole.

Car du haut de ses 26 ans et, depuis plus de deux ans maintenant, Lana Del Rey fascine et sur scène, l'enchantement se poursuit. Plantée dans un décor vieille Amérique, ambiance tropical et rétro, la baby doll, vêtue d'une petite robe blanche et de baskets assorties, a attiré tous les regards et concentré toutes les attentions. Critiquée à ses débuts pour ses piètres performances en live, la chanteuse semble avoir pris du galon. Si sur les planches, l'égérie H&M est loin d'être une pile électrique, elle bénéficie de cette aura insaississable qui magnétise, à laquelle ses fameuses lèvres pulpeuses sujettes à toutes les questions et à tous les fantasmes (notamment de chirurgie esthétique) ne sont sans doute pas étrangères.

Mais malgré ses airs d'icône distante et intouchable, Lana Del Rey se met un point d'honneur à se montrer proche de ses admirateurs. Hier encore, samedi 27 avril, la belle brune n'a pas hésité à aller à la rencontre de ces derniers en se rendant à plusieurs reprises auprès de son public, avant de signer, comme le rapporte Le Parisien, des autographes pendant une bonne dizaine de minutes. Le temps d'une soirée, Lana Del Rey (Lizzie Grant de son vrai nom) à ouvert les portes de son univers magique aux effluves de nostalgie, de sable chaud et de soleil couchant. Un univers dont quelques autres 1000 spectateurs vont encore pouvoir profiter ce soir...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image