Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Laurent Ruquier : "Je suis horriblement complexé physiquement..."

Laurent Ruquier : "Je suis horriblement complexé physiquement..."
Par Julien P.
L'homme de télévision et de radio est très dur avec lui-même...

Mardi 20 septembre, Laurent Ruquier redonnera vie au programme Mardi Cinéma anciennement mené par Pierre Tchernia et Jacques Rouland de 1982 à 1988. Avant de dévoiler cette première de la nouvelle mouture de l'émission culte, l'animateur de 53 ans a accepté de répondre aux questions de nos confrères de TV Grandes Chaînes...

Celui qui n'allait de son propre aveu pas beaucoup au cinéma étant jeune (ses parents n'avaient "pas vraiment les moyens") a évoqué ses films préférés, parmi lesquels Passion d'amour (1981) d'Ettore Scola. Dans cette oeuvre, Laurent Ruquier a reconnu avoir été touché par le portrait d'une femme laide qui réussit à séduire Bernard Giraudeau ... Un rôle qui faisait apparemment écho à sa propre vie. "J'étais horriblement complexé physiquement. Je le suis toujours... On est toujours dans sa tête ce que l'on a été gamin. On aura beau me dire le contraire, que j'ai du charme ou je ne sais quoi, ça ne changera absolument rien. En attendant, il y a d'autres façons de plaire : en faisant de la radio, de la télé, du théâtre...", a-t-il confié.

Autre confidence livrée par le prisme du cinéma et du film Tetro (2009) de Francis Ford Coppola, Laurent Ruquier n'a pas grandi dans un environnement familial très enclin à la chaleur humaine. "C'est vrai que je ne viens pas d'une famille extrêmement soudée. Je regrette peut-être de ne pas avoir pris suffisamment de temps pour mieux connaître les miens. À la fin, c'est trop tard. C'est toujours trop tard. Mais, aujourd'hui, j'ai d'excellents rapports avec ma soeur", a-t-il reconnu.

Une interview à découvrir en intégralité dans TV Grandes Chaînes, actuellement en kiosques.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image