Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Laurent Ruquier, l'arrêt d'On n'est pas couché : "Il en avait un peu marre"

Portrait de Laurent Ruquier. Le 29 août 2018 29/08/2018 - Paris
14 photos
Lancer le diaporama
Portrait de Laurent Ruquier. Le 29 août 2018 29/08/2018 - Paris
Léa Salamé n'a pas été surprise par l'annonce de l'arrêt d'"On n'est pas couché". A l'occasion d'une interview, l'ancienne polémiste de l'émission a confié que Laurent Ruquier en "avait un peu marre".

Depuis 2006, Laurent Ruquier était aux commandes d'On n'est pas couché. Chaque samedi soir, les téléspectateurs de France 2 se plaisaient à retrouver le présentateur de 57 ans et les invités de son talk-show souvent très animé. Malheureusement, il prendra fin en juin prochain. Une décision qui n'a pas vraiment surpris Léa Salamé.

La journaliste de 40 ans, qui était polémiste dans l'émission aux côtés d'Aymeric Caron puis Yann Moix de 2014 à 2016, a accordé une interview TéléTravail à Timothée Vienne. Et elle a confié : "Ça ne m'a pas étonnée des masses parce que je sais que Laurent Ruquier en avait un peu marre. Je pense que ça a été une émission hyper importante et je pense que c'est extrêmement difficile aujourd'hui de créer une marque en télévision." Bien qu'On n'est pas couché ait été un véritable défi pour la compagne de Raphaël Glucksmann, car à l'époque elle venait d'iTélé et a été propulsée "sur le premier talk-show de France", elle n'en garde que de bons souvenirs.

Tout comme Laurent Ruquier, qui a animé On n'est pas couché pendant quatorze saisons. Mais il avait "envie d'autre chose", comme il le confiait au Parisien mi-avril : "J'ai trouvé que c'était le bon moment pour me réinventer. Deux décennies, c'est déjà une longue fidélité. J'ai donné de moi et je vais vers d'autres choses maintenant. Il faut savoir bouger, changer, comme je l'ai déjà fait en quittant Europe 1 pour RTL après quinze ans. J'ai 57 ans : si je veux faire d'autres choses, c'est le moment." L'animateur ne compte pas forcément quitter les plateaux télé. Pour l'heure, il étudie les possibilités. "Je travaille sur des projets pour le samedi soir, a priori pour le service public, mais je ne suis pas à l'affût pour garder cette case... Je sais que France 2 a plutôt envie que je continue sur cette tranche-là, en septembre ou en janvier prochain", avait-il ajouté.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel