Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Léa Salamé, la grosse tête à cause d'ONPC : "Vous prenez un shoot de notoriété"

Léa Salamé, la grosse tête à cause d'ONPC : "Vous prenez un shoot de notoriété"
Par Laïa Dabri Rédactrice
Laïa Dabri est curieuse. Hors de question pour elle de ne se cantonner qu'à un genre d'émission à la télévision. De Touche pas à mon poste aux Marseillais ou au Journal Télévisé, il n'y a qu'un pas qu'elle n'hésite jamais à franchir. Embarquez dans son univers où même les séries en tout genre ont leur place.
Léa Salamé au photocall de la conférence de presse de France 2 au théâtre Marigny à Paris le 18 juin 2019 © Coadic Guirec / Bestimage
14 photos
Lancer le diaporama
Léa Salamé au photocall de la conférence de presse de France 2 au théâtre Marigny à Paris le 18 juin 2019 © Coadic Guirec / Bestimage
L'ancienne chroniqueuse de Laurent Ruquier dans "On n'est pas couché" a admis auprès de Konbini qu'elle avait pris la grosse tête à ses débuts dans l'émission de France 2. Léa Salamé a raconté ce qui l'avait fait flancher.

C'est en 2004 que Léa Salamé fait ses premières armes au côté de Jean-Pierre Elkabbach, dans l'émission Paroles du monde. Elle intègre ensuite la chaîne d'info France 24 en 2006 ou iTÉLÉ en 2010. Mais l'émission qui la révèle au grand public est sans conteste On n'est pas couché, animée par Laurent Ruquier, sur France 2. Fin août 2014, les téléspectateurs apprennent que la journaliste franco-libanaise de 39 ans succède à Natacha Polony. Elle partage donc une saison avec Aymeric Caron, puis Yann Moix avant de quitter le navire en 2016.

Et, lors d'une interview pour Konbini, la compagne de Raphaël Glucksmann ne cache pas avoir pris la grosse tête à ses débuts dans l'émission ONPC. "J'ai déjà pris la grosse tête. (...) Il y a eu un avant et un après pour moi. Quand Laurent Ruquier me passe un coup de fil en me disant, alors que je n'étais rien ni personne et que j'étais petite journaliste d'une chaîne d'info sur iTÉLÉ, qu'il me propose On n'est pas couché... D'un coup d'un seul, vous prenez un shoot de notoriété", confie Léa Salamé.

Elle explique ensuite que, du jour au lendemain, la France entière la connaît. "En plus, c'était couplé avec France Inter qui était la première matinale de France [La Matinale de Patrick Cohen dans laquelle elle menait l'interview de 7h50, NDLR]. Donc j'ai eu des interviews de partout et une forme d'hubris, un sentiment de surpuissance qui, franchement, dégonfle très vite", ajoute la maman de Gabriel (2 ans). Elle comprend vite que personne n'est irremplaçable, surtout dans ce milieu, et que "tout passe très vite".

Une belle carrière

Quoi qu'il en soit, elle est l'une des polémistes qui a le plus marqué le public. Son départ a été un coup dur pour les téléspectateurs. Léa Salamé est heureusement vite revenue avec L'Émission politique et Stupéfiant ! (2016). Elle a aussi eu la chance d'animer les derniers débats présidentiels avec David Pujadas et Fabien Namias.

À la rentrée 2017, Léa Salamé a repris le 7/9 de France Inter avec Nicolas Demorand, à la suite de la démission de Patrick Cohen. Le 15 mars 2019, Léa Salamé a annoncé qu'elle se retirait pendant un temps de L'Émission politique et de la matinale de France Inter après l'annonce de la candidature de son compagnon Raphaël Glucksmann aux élections européennes en mai 2019. Elle a expliqué vouloir "éviter tout soupçon de conflit d'intérêts". La présentatrice a fait son retour le 27 mai 2019.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image