Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Léa Salamé quitte l'antenne : "Cette décision me coûte, mais je l'assume"

Léa Salamé - Soirée de remise du Prix Philippe Caloni 2018 à la Scam (Société civile des auteurs multimedia) à Paris le 19 février 2019. © Coadic Guirec/Bestimage
11 photos
Lancer le diaporama
Léa Salamé - Soirée de remise du Prix Philippe Caloni 2018 à la Scam (Société civile des auteurs multimedia) à Paris le 19 février 2019. © Coadic Guirec/Bestimage
En pleine période d'élections européennes auxquelles se présente son amoureux Raphaël Glucksmann, Léa Salamé se retire provisoirement de l'antenne de France Inter et de son "Émission politique" sur France 2. Elle s'explique sur cette décision délicate.

Léa Salamé a cédé. Alors que son compagnon Raphaël Glucksmann se présente aux élections européennes sous les couleurs de son mouvement politique Place publique, la journaliste, soucieuse d'éviter "tout soupçon de conflit d'intérêts", a pris la décision de se retirer provisoirement de l'antenne de France Inter dès vendredi 22 mars 2019. Après les mots doux de son amoureux sur le sujet, ce lundi 18 mars 2019, sur les ondes de sa matinale radio, Léa Salamé s'est exprimée sur ce choix compliqué.

"Cette décision est la mienne en accord avec ma direction. Ce n'est pas une sanction. C'est moi qui ai pris l'initiative d'en parler en toute franchise avec mes patronnes avec lesquelles j'ai d'ailleurs eu la chance de discuter longuement et librement", lance la maman du petit Gabriel, 2 ans, justement né de ses amours avec Raphaël Glucksmann. Mais si elle assure qu'il ne s'agit pas là d'une sanction, Léa Salamé avoue que cette décision "lui coûte". "Mais je l'assume, poursuit-elle. Certains la jugeront critiquable, voire rétrograde. On pourrait arguer que ce serait faire insulte à votre intelligence, que personne ne tient mon stylo, que j'ai toujours placé ma neutralité et mon éthique professionnelle au-dessus de tout. On devrait aussi savoir qu'en 2019, une femme n'a pas le cerveau de son mari, qu'elle n'a pas à attendre à la maison que son mari fasse carrière."

Ce n'est pas une sanction

Un message clair qui répond directement aux allusions d'Audrey Pulvar ou encore de Cécile Duflot. Et de poursuivre : "On dira aussi que ça arrive toujours aux femmes alors certes il y a l'exemple de mon collège Franck Ballanger [compagnon de la ministre des Sports Roxana Maracineanu, NDLR], qui s'est aussi retiré et que je salue mais dans le journalisme comme ailleurs. Pour un homme, combien de femmes ?"

Puis vint le moment où Léa Salamé s'est expliquée sur cette décision. "D'abord et avant tout parce que ma profession de journaliste n'a jamais été aussi critiquée, attaquée, et vilipendée. Nous vivons à l'ère du soupçon largement relayé par les réseaux sociaux et je ne veux pas prendre le risque d'être instrumentalisée pour l'abîmer davantage", précise-t-elle. Dans cette période "aussi inflammable" qu'est celle de la campagne, la journaliste ne veut pas que lui soit reprochée "une quelconque collusion ou impartialité". Des propos qui valent aussi bien pour la matinale radio que pour L'Émission politique qu'elle anime sur France 2.

Léa Salamé animera sa dernière matinale radio vendredi 22 mars 2019 et sera de retour à l'antenne le 27 mai au matin, au lendemain du scrutin. Durant les semaines d'absence, elle sera remplacée par Alexandra Bensaïd, qui officiera au côté de Nicolas Demorand sur France Inter.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Chris Marques se confie sur sa maladie dans "50mn Inside", le 16 novembre 2019, sur TF1.
Mac Lasggy dévoile l'origine de son surnom sur le plateau de "Touche pas à mon poste", lundi 28 octobre 2019.
Bande-annonce de "50 mn Inside" - diffusion samedi 8 juin 2019.
Une mauvaise réponse de Paul validée par la production des "12 Coups de midi", le 15 juillet 2019 sur TF1.
Énora Malagré revient sur l'annonce de sa maladie dans "TPMP", sur le plateau de "Je t'aime etc..." présenté par Daphné Bürki et diffusé sur France 2, le vendredi 25 octobre 2019.
Shy'm a dévoilé un décolleté très sexy lors de la présentation du jury pour le lancement de la saison 10 de Danse avec les Stars sur TF1 le 21 septembre 2019.
Agathe Auproux parle de sa vie amoureuse sur le plateau de "Touche pas à mon poste" (C8), le jeudi 17 octobre 2019.
Amel Bent évoque son mari Patrick et leur mariage dans "The Voice Kids", le 4 octobre 2019 sur TF1.
Rachel Legrain-Trapani révèle dans l'émission du 4 octobre 2019 de "TPMP People" que Vaimalama Chaves la déteste.
Gilles Verdez ému sur le plateau de "C'est que de la télé", le jeudi 5 décembre 2019, sur C8.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel