Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Laurie Cholewa : ''Ce concert est une thérapie, un moyen de ne pas pleurer''

Pour la deuxième année consécutive, la ravissante et engagée animatrice télé Laurie Cholewa anime le concert intitulé Leurs voix pour l'espoir. Une soirée caritative qui se tiendra jeudi 12 septembre 2013, à 20h30, sur la scène de l'Olympia à Paris dans le but de soutenir la fondation ARCAD (Aide à la Recherche en Cancérologie Digestive) qui lutte contre le cancer du pancréas. A l'occasion de ce concert, dont le parrain est Dove Attia, qui donnera carte blanche à Christophe Maé, l'incontournable Tal, M. Pokora et la troupe de la comédie musicale Robin des Bois. La sympathique Laurie Cholewa s'est livrée à Purepeople, en exclusivité.

Purepeople : A l'approche du concert Leurs voix pour l'espoir, comment vous sentez vous ?
Laurie Cholewa : "Un peu tout en même temps, je suis stressée car on a toujours peur de mal faire quelque chose, d'oublier de faire quelque chose. On est stressés jusqu'à la dernière minute, c'est du stress mais du bon stress. En même temps j'ai hâte. Il y a beaucoup d'émotion aussi parce que je suis en contact avec des familles qui soit ont perdu un proche soit ont une personne qui est atteinte de la maladie et qui ont eux aussi beaucoup d'attente quant à cette soirée. Il y a du stress, de l'excitation, de l'émotion, tout en même temps..."

Purepeople : Vous avez perdu votre père âgé de 55 ans, emporté par le cancer, pensez-vous qu'aider les autres à travers ce type d'événement est également une forme de thérapie pour vous ?
Laurie Cholewa : "C'est souvent l'événement déclencheur de personnes qui se battent pour des causes. On a traversé l'horreur et j'aimerais que ça arrive le moins possible à d'autres. J'ai envie de faire avancer les choses. J'ai aussi envie de me dire que c'est une façon d'honorer la mémoire de mon père aussi, une façon de le garder près de nous. Je pense qu'il aurait voulu ne pas être parti pour rien. Quand on découvre ce milieu, cette horreur, on ne peut que penser aux autres. C'est une maladie terrible. Il faut la mettre en lumière pour faire avancer la recherche... J'ai vécu ça comme une évidence, très vite : je me suis dit il faut se battre pour les autres. Et puis oui, bien sûr, cela doit aussi être une thérapie, un moyen de ne pas me lamenter sur mon sort. De ne pas pleurer, et surtout d'avancer."

Purepeople : Pouvez-vous nous en dire un peu plus sur le rôle de Dove Attia ?
Laurie Cholewa : "C'est notre parrain, il nous épaule, on se parle beaucoup. Il a un regard très bienveillant sur tout l'aspect artistique. Il est aussi disponible pour répondre à des interviews. Il est présent pour soutenir la cause."

Purepeople : Cette année, ils sont nombreux à avoir répondu présents. Avez-vous des chouchous parmi tous ces artistes ?
Laurie Cholewa : "Je les aime tous, j'ai une histoire différente avec chacun. Christophe Maé était là depuis l'année dernière, comme Julie Zenatti et Mickaël Miro. Julie, je la connaissais avant même qu'elle soit connue. Sofia Essaïdi, je la rencontrais à sa sortie de la Star Ac'. C'est une génération d'artistes avec laquelle on s'apprécie vraiment. Ça va au-delà de la cause et de l'aspect artistique. C'est une belle aventure humaine. Il y aussi les artistes comme Tal que j'apprends à découvrir et qui sont très généreux. Olympe de The Voice est super content de participer. J'ai un affect particulier avec chacun des artistes. Je pense notamment à Merwan Rim, que je connais depuis des années. C'est un de mes amis proches, il a perdu sa mère l'an dernier et ce concert lui tient vraiment à coeur, comme à nous tous."

Purepeople : Avez-vous essuyé des refus de certains artistes ?
Laurie Cholewa : "Vous savez, il y a ceux qui viennent dès le départ et d'autres que l'on sollicite. Les refus qu'on peut essuyer, ce sont souvent des soucis de calendrier tout simplement. On a jamais eu quelqu'un qui nous a dit 'Je ne veux pas chanter pour cette cause'. Les artistes sont quand même en général très très généreux !"

Purepeople : Pouvons-nous espérer vous voir un jour pousser la chansonnette aux côtés de ces artistes ?
Laurie Cholewa : "Le problème c'est que j'ai envie que les gens reviennent chaque année, et je me dis que si je vais sur scène chanter, je n'aurais plus personne pour acheter des places l'année d'après, donc j'évite de leur infliger ce supplice. Mais sur les collégiales, il m'arrive de me mêler aux artistes. J'adore chanter, c'est mon regret de ne pas savoir chanter dans la vie !"

Purepeople : Justement, est-ce que vous vous verrez rejoindre la troupe des Enfoirés ?
Laurie Cholewa : "J'adore Les Enfoirés, c'est un de mes rendez-vous préférés. Déjà c'est pour une cause très importante mais au-delà de ça, c'est une magnifique production et une superbe émission. Alors franchement j'adorerais. Même leur faire un petit coucou des coulisses, et pourquoi pas chanter ! J'adorerais chanter du Bruel ou encore du Goldman..."

Purepeople : Côté télé, où est-ce que l'on va pouvoir vous voir prochainement ?
Laurie Cholewa : "Sur Eurosport, je reprends mon émission Watts à la fin du mois de septembre. Une émission mensuelle avec des célébrités et des sportifs en plateau. Et j'ai autre chose mais que je ne peux pas dévoiler toute suite car c'est en cours de négociations. Mais il y aura autre chose..."

Purepeople : Dans quel domaine ? Sportif, musical... ?
Laurie Cholewa : "Dans les domaines que je connais le mieux, la musique, le cinéma, la culture, le divertissement."

Purepeople : Justement, on vous a vu toucher à tous les domaines, en avez-vous un de prédilection ?
Laurie Cholewa :"Moi j'aime vraiment les émissions musicales, c'est ce qui m'a donné envie de faire de la télé et c'est ce que je faisais sur France 2 ou direct8. J'adore aussi le cinéma mais je dirais plutôt le divertissement."

Purepeople : Avez-vous une émission préférée ?
Laurie Cholewa :
"The Voice pour moi c'est ce qu'il se fait de mieux dans le domaine du divertissement. J'aime beaucoup aussi Danse avec les stars qui a de très belles valeurs."

Purepeople : Peut-on s'attendre à vous voir un jour fouler la piste de danse de Danse avec le stars ?
Laurie Cholewa : "Le problème c'est que je ne suis pas une star mais si on me le propose, pourquoi pas ?"

Purepeople : Alors que peut-on vous souhaiter pour l'année 2014 ?
Laurie Cholewa :
"Que la troisième édition des Voix pour l'espoir, sur laquelle on planche déjà, se passe bien. Et surtout de belles émissions et de belles productions !"

Informations exclusives ne pouvant être reprises sans la mention du site Purepeople


Propos recueillis par Chloé Breen

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
Camille Raymond dans "Ca commence aujourd'hui", sur France 2
Camille Raymond dans "Ca commence aujourd'hui", sur France 2
Léa Salamé invitée dans l'émission "On est presque en direct", sur France 2.
Léa Salamé invitée dans l'émission "On est presque en direct", sur France 2.
Nagui rembarré par sa femme Mélanie Page dans "Tous le monde cuisine" sur France 2
Nagui rembarré par sa femme Mélanie Page dans "Tous le monde cuisine" sur France 2
Emma de Caunes dans l'émission "C à vous" sur France 5.
Emma de Caunes dans l'émission "C à vous" sur France 5.
Sophie Davant et Dadju ensemble sur le plateau de "On est presque en direct", sur France 2.
Sophie Davant et Dadju ensemble sur le plateau de "On est presque en direct", sur France 2.
Nicolas Fleury, chéri de Vaimalama Chaves, sur Instagram le 20 septembre 2020.
Nicolas Fleury, chéri de Vaimalama Chaves, sur Instagram le 20 septembre 2020.
L'hommage national rendu à Samuel Paty à Paris le 21 octobre 2020.
L'hommage national rendu à Samuel Paty à Paris le 21 octobre 2020.
Olivier Marchal et son ex-femme Catherine : ils guident leurs filles dans leurs passions très différentes
Olivier Marchal et son ex-femme Catherine : ils guident leurs filles dans leurs passions très différentes
Thierry Lhermitte évoque sa maladie, la  prosopagnosie, sur le plateau d'Antidode sur France 2.
Thierry Lhermitte évoque sa maladie, la prosopagnosie, sur le plateau d'Antidode sur France 2.
Aurore Delplace (Un si grand soleil), la fausse couche de Johanna : "Je l'ai moi-même vécu"
Aurore Delplace (Un si grand soleil), la fausse couche de Johanna : "Je l'ai moi-même vécu"
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image