Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Le Meilleur Pâtissier – Chelsea : Cyril Lignac va "prendre des cours" avec elle

La charmante Australienne sait pâtisser, mais elle a aussi d'autres atouts, dont le chef télégénique compte bien tirer parti.

Ah, ça rigole sec, dans le Le Meilleur Pâtissier sur M6, entre les jeux de mots laids et passements de jambes humoristiques de Faustine Bollaert d'une part, et la connivence imprévisible de Cyril Lignac et Mercotte d'autre part !

Victime samedi soir d'un malheureux accident de la route dans lequel il a eu la jambe cassée et qui lui vaudra six semaines d'immobilisation, le très télégénique chef a malgré tout annoncé les réjouissances sur son compte Instagram. Mais la fantaisie était à n'en pas douter au programme de la 7e semaine de concours placée sous le signe du biscuit, en ce lundi 23 novembre : pour la fameuse épreuve créative, les six derniers pâtissiers amateurs en lice étaient invités à rivaliser d'imagination sur le thème des contes pour enfants. Quant à Cyril, il semblait paré pour tous les rôles, d'après la bande-annonce de l'épisode, du prince charmant au grand méchant loup en passant par... la reine des neiges.

Le Meilleur Pâtissier sur M6, épisode du 23 novembre 2016

Parfois bluffé par les réalisations des candidats, Cyril Lignac peut leur tenir la dragée haute en termes de créativité, un talent qui a fait sa renommée. Mais il y a un domaine dans lequel le chef originaire de l'Aveyron peut progresser : l'anglais. Et il a d'ailleurs une idée...

Interrogé récemment par nos confères du quotidien Nice Matin sur l'internationalisation de l'émission, avec des candidats originaires de Belgique, d'Australie ou encore du Cap-Vert, le roi du "gourmand croquant" a évoqué en particulier le cas de Chelsea, la sémillante Aussie : "J'ai trouvé cela très courageux de la part de Chelsea de participer au programme alors qu'elle ne parle pas encore très bien le français. Elle fait des gâteaux avec sa sensibilité et elle nous fait découvrir la pâtisserie australienne", remarque-t-il à propos de la jeune femme, qui avait totalement subjugué le jury la semaine dernière avec son gâteau aux allures de renard plus vrai que nature.

Et Cyril d'ajouter : "Je vais d'ailleurs prendre quelques cours d'anglais avec elle, parce qu'elle connaît très bien les termes culinaires." On a hâte de voir les leçons et les interro surprise ! Du pain béni pour des bêtisiers à venir ?

Au cours du même entretien, le pâtissier se montre admiratif envers les candidats, "hypertalentueux", et constate que, si le niveau est à chaque saison le même, "la manière dont ils se préparent" évolue, avec un entraînement digne de grands concours. Pour autant, le spécialiste de la tarte au citron se félicite que le programme demeure avant tout "une émission de bonne humeur" – "parce qu'on est comme ça", ajoute-t-il. D'ailleurs, il prévient : "Le jour où Mercotte arrête, j'arrête aussi. Je ne peux pas le faire avec quelqu'un d'autre."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel