Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Letizia et Felipe d'Espagne : 72 heures riches en émotions en Asturies...

Le roi Felipe VI et la reine Letizia visitent Poreñu, désigné "Village exemplaire des Asturies 2017", le 21 octobre 2017.
95 photos
Lancer le diaporama
Le roi Felipe VI et la reine Letizia visitent Poreñu, désigné "Village exemplaire des Asturies 2017", le 21 octobre 2017.
Le souverain a tonné sur la question catalane mais a retrouvé le sourire pour son habituelle mission en Asturies avec son épouse.

L'ambiance aurait pu être pesante, mais au contraire cela a eu tout l'air d'une récréation bienvenue pour le roi Felipe VI et la reine Letizia d'Espagne : au plus fort de la crise engendrée par les velléités sécessionnistes de la Catalogne, le couple royal a comme si de rien n'était assumé ses obligations liées aux Prix Princesse des Asturies.

Pas encore l'heure de Leonor...

Ce n'était encore pas cette année que la princesse Leonor devait faire son entrée en scène. Malgré une attente de plus en plus forte, la fille aînée de Felipe et Letizia, qui a hérité du titre de princesse des Asturies au couronnement de son père en même temps que de la place de future monarque en puissance, est toujours préservée, alors qu'elle fêtera son 12e anniversaire le 31 octobre 2017. Alors, si la grande cérémonie de récompenses (les plus prestigieux prix internationaux espagnols - des Nobel ibériques, en quelque sorte, remis dans huit domaines (arts, sports, sciences sociales, communication et humanités, concorde, coopération internationale, recherche scientifique et technique et lettres) a bel et bien été rebaptisée Prix Princesse des Asturies (et non plus Prix Prince des Asturies), ce sont le roi et la reine qui assurent l'intérim. Avec un plaisir non dissimulé et beaucoup de métier, puisqu'ils président à l'événement depuis des années !

Le show Letizia commence !

Le roi Felipe VI et la reine Letizia ont lancé jeudi 19 octobre 2017 au soir les festivités de ce rendez-vous annuel que le monarque appelle "la grande fête de la culture", présents au Palais des Congrès d'Oviedo à la veille de la cérémonie de remise des prix pour le traditionnel concert. Madame n'a pas manqué de faire une arrivée très remarquée à l'auditorium Prince Felipe, somptueuse dans une longue robe bleue - aux allures de robe de bal - de son couturier incontournable des grandes occasions, Felipe Varela, les cheveux noués en queue de cheval. Après la représentation et l'interprétation par l'Orchestre symphonique de la principauté des Asturies d'Ivan le Terrible de Serguei Prokofiev, le couple royal partageait un dîner avec les lauréats et les membres du directoire de la Fondation Princesse des Asturies créée en 1980 par Felipe.

Vendredi en fin de matinée, Felipe et Letizia, qui continuait sur sa lancée des robes à fleurs avec une création Carolina Herrera, sont réapparus à l'Hôtel Reconquista, toujours dans la capitale des Asturies, qui héberge chaque année les vainqueurs des prix Princesse des Asturies, pour toute une série d'audiences - avec les récipiendaires des "Médailles des Asturies 2017", du prix "Fin de carrière" de l'Université d'Oviedo, du Prix Princesse des Asturies ou encore avec les jurés et les membres de la Fondation. Le roi s'est au préalable entretenu avec le président du Parlement européen, Antonio Tajani, dans le cadre de l'attribution à l'Union Européenne du Prix de la Concorde.

A 18h30, le grand moment était arrivé et le couple royal, rejoint spécialement par la reine Sofia d'Espagne, faisait son entrée au magnifique Théâtre Campoamor. Letizia, une nouvelle fois éblouissante dans une robe blanche à broderies florales noires de Felipe Varela, a pu comme chaque année en ces circonstances croiser sa mère Paloma Rocasolano, installée dans les premiers rangs.

L'émotion particulière de Felipe

Immanquablement, la cérémonie a pris un tour politique exceptionnel compte tenu de la tension à son maximum avec la Catalogne - le Premier ministre Mariano Rajoy était d'ailleurs présent, premier chef du gouvernement à assister à l'événement en 36 ans ! Dans la fin de son discours, le roi Felipe VI a fermement condamné "une tentative inacceptable de sécession d'une partie du territoire national" et promis que l'Espagne y ferait "face avec ses institutions démocratiques légitimes, dans le respect de la Constitution". "La Catalogne est et restera une partie essentielle de l'Espagne", a assuré le souverain, dont la voix trahissait l'émotion, évoquant un pays où après une guerre civile et une longue dictature (1939-1975), tous les peuples qui le composent voient "leur culture, leur langue et leurs institutions reconnues comme un patrimoine commun". Avec des mots vibrants, il a mis en exergue cette "décision souveraine [du peuple espagnol] de vivre ensemble dans la démocratie" : "Nous avons, a-t-il souligné, vécu et partagé succès comme échecs, triomphes comme sacrifices, qui nous ont unis dans la joie et la souffrance. Nous ne pouvons pas l'oublier. Nous ne pouvons renoncer à ce que nous avons construit ensemble (...) Cela a été rendu possible par l'enracinement de l'Espagne dans un désir sincère de coexistence et de compréhension (...) une Espagne où tous les citoyens - quelles que soient leurs idées, d'où qu'ils viennent et où qu'ils vivent - aient l'opportunité de trouver leur place dans la paix et la liberté, sans crainte de l'opposition ni de l'arbitraire, loin du ressentiment et des fractures."

Vidéo de la cérémonie des Prix Princesse des Asturies 2017, en intégralité.

La cérémonie a vu récompensés : l'Union Européenne (Concorde), l'artiste sud-africain William Kentridge (Arts), le groupe comique Les Luthiers (Communication et Humanités), l'équipe de rugby des All Blacks de Nouvelle-Zélande (Sport), la Britannique Karen Armstrong (Sciences sociales), l'écrivain polonais Adam Zagajewski (Lettres), la Société hispanique d'Amérique (Coopération internationale), les physiciens américains Rainer Weiss, Kip S. Thorne et Barry C. Barish et la Collaboration scientifique LIGO (Recherche).

La promenade finale...

Le lendemain, Felipe et Letizia en terminaient avec leur escapade asturienne à l'occasion du temps fort qui ponctue chaque année ce rendez-vous : la visite au "Village exemplaire de l'année". Pour 2017, c'est la localité de Poreñu, qui compte seulement 113 âmes, qui a été désignée. Naturellement, nombre d'habitants de la région étaient venus grossir les rangs pour la visite royale, animée et chaleureuse comme toujours : la reine a dorloté adorablement un bébé sous le regard attendri du roi, lequel n'a pas hésité à caresser du bétail lors de la visite d'un élevage, ils ont découvert un atelier d'ébénisterie et de marqueterie, arpenté un marché artisanal plein de produits du terroir. Des moments qui ont dû conforter le souverain dans sa conviction que ce sont tous les Espagnols qui font ce que l'Espagne est.

Le roi Felipe VI et la reine Letizia visitent Poreñu, désigné "Village exemplaire des Asturies 2017", le 21 octobre 2017.
24 photos
Lancer le diaporama
Le roi Felipe VI et la reine Letizia visitent Poreñu, désigné "Village exemplaire des Asturies 2017", le 21 octobre 2017.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image