Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Luc Besson accusé de viol : Vers un non-lieu ? Coup dur pour Sand Van Roy

12 photos
Voir 12 photos
Luc Besson accusé de viol : Vers un non-lieu ? Coup dur pour Sand Van Roy
Comme l'a appris l'AFP, la juge chargée de l'enquête dans l'affaire Besson a exprimé son intention de clore les investigations. Une décision incomprise par la plaignante, l'actrice Sand Van Roy, mais qui pourrait bien annoncer un non-lieu en faveur du réalisateur.

Fin de l'affaire Besson ? La juge chargée de l'enquête sur les accusations de viol de l'actrice Sand Van Roy par le cinéaste Luc Besson a annoncé son intention de clôturer les investigations. Dans un courrier daté du 25 février 2021, la juge d'instruction du tribunal de Paris Marie-Claire Noiriel, qui avait repris le dossier en septembre, a annoncé sa volonté aux parties, les invitant à lui faire savoir si elles avaient des observations ou demandes.

Cette décision pourrait se traduire en un non-lieu en faveur de Luc Besson, n'ayant pas été mis en examen mais simplement placé sous le statut de témoin assisté. Ses avocats ont souligné une décision "totalement logique". "Beaucoup d'actes d'investigations ont été effectués pendant l'enquête préliminaire, tous les acteurs de l'institution judiciaire qui se sont penchés sur le dossier ont un avis concordant", a estimé Me Thierry Marembert, l'avocat de Luc Besson.

Cette annonce n'a pas été reçue avec la même chaleur du côté de Sand Van Roy. L'avocat de l'actrice belgo-néerlandaise, Me Francis Szpiner a affirmé être "plus que surpris" par cette décision, estimant qu'une "confrontation eut été le minimum qu'une partie civile est en droit d'attendre de son juge".

Cela fait plus de deux ans que Sand Van Roy et Luc Besson ont effectué leur confrontation, dans les locaux de la police judiciaire, lors de l'enquête préliminaire. Une discussion bien trop courte pour l'actrice. "On a à peine pu poser des questions, on n'a pas pu poser de questions sur mes blessures intimes, et aucune question difficile n'a été posée à M. Besson", a regretté auprès de l'AFP celle qui dénonçait une "relation d'emprise professionnelle".

Les avocats de Sand Van Roy ont exprimé leur intention de déposer des demandes d'audition et de confrontation. Lorsque la comédienne avait déposé plainte, huit autres femmes avaient accusé le réalisateur de geste déplacés ou d'agressions sexuelles auprès de Médiapart, pour des faits quasiment tous prescrits.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image