Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cannes 2022
Roland-Garros
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Royauté

Maeva Ghennam taclée pour ses propos chocs : "Cela va réveiller des instincts de pédophiles"

Maeva Ghennam taclée pour ses propos chocs : "Cela va réveiller des instincts de pédophiles"
Par Amal Benaim Rédactrice
Quand elle n’écrit pas, Amal aime jardiner ou siroter une petite tisane en rêvant de son prochain séjour au Maroc, terre de ses origines. Folle de patisserie, bien qu’elle ne sache pas suivre une recette correctement, Amal est une gourmande qui contemple le monde des célébrités du haut de son...1 mètre 50 !
12 photos
Maeva Ghennam a créé la polémique vendredi 3 septembre en évoquant une chirurgie du vagin. Ses explications, partagées sur Snapchat, ont provoqué un tollé. Dans TPMP, Cyril Hanouna et son équipe sont revenus sur les propos choquants de la jeune femme qui s'est depuis excusée.

Maeva Ghennam a choqué les internautes en expliquant avoir été opérée du "vagin"... Sur Snapchat, vendredi 3 septembre 2021, l'influenceuse de 24 ans originaire de Marseille a évoqué "une séance de mésothérapie pour rajeunir (s)on vagin" et le rendre similaire à celui d'une petite fille de 12 ans. Sur le plateau de Touche Pas à Mon Poste, l'animateur Cyril Hanouna et son équipe sont revenus sur cette polémique qui n'a fait qu'enfler durant le week-end.

Pour Sydney Ohana, chirurgien plasticien invité, les propos de la jeune influenceuse, qu'on accuse d'inciter à la pédopornographie, ont été mal compris. "Sur sa maladresse, on est tous d'accord et elle aussi, car Maeva s'est excusée. Elle a confondu vagin et vulve", explique-t-il. L'ancienne candidate de télé-réalité est revenue sur ses paroles, peu de temps après s'être rendue compte de leur teneur. "Je tiens à m'excuser, ce que je dis est très grave. Je n'ai pas fait refaire mon vagin, je me suis brûlée le maillot en m'épilant et j'ai fait de la mésothérapie sans injections", a-t-elle concédé. "Mon vagin va très bien, il est beau, j'ai 24 ans. J'ai refait tout le corps et ma tête mais pas mon vagin", a-t-elle lancé.

Sur le plateau de TPMP, les chroniqueurs oscillent entre le rire et la désolation face à ce mea culpa. "Il faut faire attention à ce qu'on dit, c'est un modèle pour les jeunes", explique Laurent Alexandre, médecin et écrivain. Avant de poursuivre : "Elle s'est excusée mais cela peut donner des angoisses aux ados et peut être dangereux."

Cyril Hanouna a aussi donné la parole à l'avocate de Maeva Ghennam, Me Anouck Aragones. "Maeva a été très touchée et c'est pour cela qu'elle a rétabli la vérité à propos de sa non-opération. A aucun moment elle n'a fait d'incitation à la chirurgie. Elle a partagé une expérience vécue de façon déplacée avec sa communauté. On ne peut faire peser sur elle aucune responsabilité", s'est insurgée l'avocate. "On est dans une zone de non-droit", a-t-elle fait remarquer. "Ou alors il faut réglementer les réseaux sociaux".

Matthieu Delormeau, lui, a expliqué qu'il ne comprenais pas "où était la polémique". "Associer la pédophilie à un vagin de 12 ans, je trouve que c'est extrêmement grave dans la tête de ceux qui font cet amalgame", ajoute le chroniqueur.

Des propos choquants qui ont fait sortir Géraldine Maillet et Valérie Benaim, toutes deux mamans, de leurs gonds. "Maeva sait très bien l'influence qu'elle a. Je suis très choquée par ses propos car ça détruit complètement le rapport qu'ont les jeunes filles à leurs corps mais aussi les garçons", a déclaré Géraldine Maillet. "Dire qu'un vagin de 12 ans quand on en a 20, c'est formidable ça me met mal à l'aise. Cela va réveiller des instincts de pédophiles. Il n'y a rien de normal pour un homme de 20 ans et plus de vouloir une femme avec un vagin de 12 ans. On va, encore une fois, vers le stéréotype de la femme qui doit ressembler à une vedette du porno", a commenté Valérie Benaim, très remontée.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image