Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Maître Gims en guerre avec son ex-producteur : Le rappeur attaqué en justice !

Maître Gims en guerre avec son ex-producteur : Le rappeur attaqué en justice !
Par Christopher R.
Exclusif - Maitre Gims - Concert pour la tolérance à Agadir le 14 octobre 2017. Cette grande soirée sera diffusée le samedi 28 octobre 2017 sur la chaine W9. © Christophe Aubert via Bestimage
14 photos
Lancer le diaporama
Exclusif - Maitre Gims - Concert pour la tolérance à Agadir le 14 octobre 2017. Cette grande soirée sera diffusée le samedi 28 octobre 2017 sur la chaine W9. © Christophe Aubert via Bestimage
Après avoir quitté le navire Wati B en décembre 2016, Maître Gims a décidé de voler de ses propres ailes. Mais l'homme qui l'a lancé ne l'entend pas de cette oreille et compte bien faire valoir ses droits devant un tribunal. C'est pourquoi il a déposé une plainte...

Maître Gims bientôt devant la justice ? Selon des informations de Closer, le patron du label Wati B, producteur de Sexion d'Assaut et des carrières solos de Black M et Maître Gims, a porté plainte contre ce dernier.

Une plainte qui a été déposée le 25 mai dernier. Maître Gims y est attaqué pour faux, usage de faux, abus de confiance et escroquerie au jugement. Selon Closer, l'homme qui a lancé Sexion d'Assaut a produit divers éléments selon lesquels le rappeur "aurait alors voulu rompre avec son producteur, montant ses propres structures en parallèle de sa carrière alors que différents contrats le liaient encore à Wati B". Le producteur l'accuse également d'avoir utilisé une avance de 800 000 euros en 2014. Une somme qui devait servir à l'album Mon coeur avait raison. Mais selon lui, il l'aurait "davantage utilisé pour assurer son train de vie que pour réaliser ses albums".

Closer cite également un constat établi par un huissier dans lequel il est recensé entre autres une montre de luxe de la marque Richard Mille d'une valeur de 140 000 euros, une Bugatti Chiron d'environ deux millions d'euros et une villa de luxe au Maroc à plusieurs centaines de milliers d'euros. Des chiffres qui donnent le tournis et font écho au fait que Gandhi Djunai, la véritable identité de Maître Gims, est devenu en 2016 l'artiste francophone qui gagne le plus d'argent derrière Mylène Farmer mais surtout devant un certain Johnny Hallyday.

Maître Gims n'a pour l'heure pas répondu à cette attaque. Mais l'an dernier, Public avait révélé un clash entre Gims et Dawala alias Dadia Diakité, le fondateur du Wati B. En décembre 2016, l'interprète de Sapés comme jamais aurait même quitté le navire de la famille Wati B. Le rappeur estimait que son contrat ne lui rapportait pas assez , lui qui touchait seulement que 12% sur les droits d'auteur. De quoi lui donner des envies d'ailleurs et de monter son propre label. Un affront pour Dawala, à qui Gims doit beaucoup...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image