Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Mariage du prince Harry et Meghan Markle : Elizabeth II fixe le dernier détail

23 photos
Lancer le diaporama
Les grands moments de l'histoire d'amour du prince Harry et de Meghan Markle.
Si Harry et Meghan ont tout fait pour préparer des noces à leur image, un mariage royal reste un mariage royal et n'échappe pas à un certain nombre de codes. A quelques jours de l'événement, la monarque a fait en sorte que tout se passe dans les règles.

A une semaine jour pour jour du mariage du prince Harry, 33 ans, et de Meghan Markle, 36 ans, un dernier détail protocolaire vient d'être réglé par Sa Majesté la reine Elizabeth II : la monarque, grand-mère du marié, a communiqué son consentement formel. Elle en avait déjà notifié le premier pan près de deux mois plus tôt, en mars, et l'a selon l'usage complété en formulant "l'Instrument du Consentement" dans un document très élaboré dévoilé dans la soirée du samedi 12 mai 2018. Manuscrit, richement décoré et portant le Grand Sceau du Royaume, il a en fait été signé par la souveraine en mars également.

"Qu'il soit acté à présent que Nous avons consenti et signifions par le présent notre consentement à la contraction du mariage entre notre petit-fils adoré ["most dearly beloved"] le prince Henry Charles Albert David de Galles, KCVO [Commandeur dans l'ordre royal de Victoria, NDLR] et Rachel Meghan Markle", proclame le document calligraphié signé de la main de la reine, lequel rappelle que les six premières personnes dans l'ordre de succession au trône britannique (Harry étant précisément 6e depuis la naissance de son neveu le prince Louis de Cambridge, troisième enfant de William et Kate) doivent requérir le consentement du monarque pour pouvoir se marier sans être exclu de la succession, en vertu de l'acte établi en 1772 régissant les mariages royaux.

Il convient de relever que la roturière américaine et divorcée Meghan Markle ne se voit pas accorder les mêmes égards que sa devancière la duchesse Catherine de Cambridge, qui avait été désignée par les mots "Notre loyale et appréciée ["trusty and well-beloved"] Kate Middleton" en 2011 dans le même document produit avant son mariage avec le prince William.

Ce document sophistiqué formalisant le consentement royal, qui porte le symbole héraldique du Pays de Galles - un dragon rouge - ainsi que les emblèmes végétaux du Royaume-Uni (la rose pour l'Angleterre, le trèfle pour l'Ecosse et le chardon pour l'Irlande), sera remis à Harry et Meghan après le mariage (il se dit aussi que la reine devrait alors remettre à la jeune femme une lettre personnelle). On y remarque aussi le blason du prince Harry, qui reprend des éléments des armoiries de sa mère Diana et de la famille Spencer, ainsi qu'à droite, pour Meghan, un motif composé d'une rose, symbole des Etats-Unis, flanquée de deux pavots de Californie, symbole de cet Etat dont Miss Markle est originaire.

Le document du consentement formel de la reine Elizabeth II pour le mariage du prince Harry et de Meghan Markle a été révélé le 12 mai 2018 à Buckingham Palace, à Londres, une semaine jour pour jour avant la cérémonie.
Le document du consentement formel de la reine Elizabeth II pour le mariage du prince Harry et de Meghan Markle a été révélé le 12 mai 2018 à Buckingham Palace, à Londres, une semaine jour pour jour avant la cérémonie.
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel