Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Marina Kaye "trop hautaine", "pas assez sexy" : fatiguée, la chanteuse pousse un coup de gueule

Marina Kaye "trop hautaine", "pas assez sexy" : fatiguée, la chanteuse pousse un coup de gueule
Par Gonzague Lombard Rédacteur
Passionné de chant, des Douze coups de midi et de la discographie de Jul, il rêve de participer à Fort Boyard malgré sa phobie des serpents et du Père Fouras. Son ambition secrète ? Découvrir ce qui se cache derrière le rideau mystère de Bataille et Fontaine pour y chanter en quartet. La vérité est au bout du couloir…
Marina Kaye sur Instagram.
12 photos
Sa rage, elle a pour habitude de la mettre en chanson. Mais une goutte d'eau a dû faire déborder le vase de Marina Kaye puisqu'elle a pris la parole, le 24 janvier 2021, sur les réseaux sociaux...
Si jeune... mais bientôt dix ans de carrière ! Depuis qu'elle est adolescente, Marina Kaye fait de sa passion un métier. En décembre 2011, alors qu'elle n'avait que 13 ans, elle a remporté la cinquième saison de l'émission La France a un incroyable talent en démontrant qu'elle avait une voix unique. Et malgré des hauts et des bas, l'artiste prouve régulièrement que cette victoire était amplement méritée. Elle a dévoilé, le 6 novembre dernier, un sublime album de dark pop intitulé Twisted, aux sonorités sombres mais puissantes... le troisième opus de son parcours.
Elle a beau y mettre toute son âme, Marina Kaye est ciblée par les bons comme les mauvais commentaires. L'exposition médiatique n'est pas une chose qu'on gère facilement à 22 ans. Encore moins à 13. "J'ai pu lire et entendre toutes sortes de choses sur moi, explique-t-elle sur Instagram. J'ai lu que je ne méritais pas ma victoire, que le chant n'était pas un talent, que je ne ferais jamais carrière. Puis en sortant Homeless j'ai lu que je me prenais pour une Américaine, que je devrais chanter en français, que j'avais un gros nez, que j'étais hautaine, pas assez sexy, trop austère. Ensuite j'ai lu que j'étais devenue trop sexy, que j'étais aux oubliettes, que ma carrière était terminée, que j'avais grossi, et j'en passe. J'ai lu toutes sortes de choses sur moi. Certaines ont fait écho en moi, d'autres m'ont blessée parfois."
Peu présente dans les médias, peu bavarde sur les réseaux sociaux, Marina Kaye se préserve au maximum. Mais parfois, la coupe est pleine. "Dans tout ça, la seule chose qui pourrait me pousser à m'en vouloir, c'est d'y avoir cru, c'est de m'être laissée atteindre par des personnes qui ne connaissent ni mon parcours de vie, ni mes combats personnels, ni la passion qui m'anime, poursuit-elle. Des personnes qui finalement ne connaissent rien de moi et se permettent pourtant d'émettre un jugement parfois très violent depuis que je suis une toute jeune pré-adolescente sous prétexte que j'ai choisi la musique. J'écris ces mots parce que je suis fatiguée de l'hypocrisie de notre monde. Ce monde qui prône la liberté d'être, la beauté universelle et le droit d'expression alors que je n'ai jamais autant vu de physiques trafiqués, de mensonges et de prétendues vies parfaites."
Elle a, heureusement, trouvé LA personne idéale pour lui rendre son sourire. Questionnée sur ce qui lui remonte le moral en cette période un peu morose, Marina Kaye a partagé une photographie d'elle au côté de son compagnon, un "beau barbu" qu'elle avait accepté d'évoquer dans les colonnes du magazine Voici. "Il n'est pas du tout du monde de la musique, on s'est rencontrés par l'intermédiaire d'amis, racontait-elle. Ne cherchez pas plus d'indices sur lui dans mon album, je l'ai écrit avant de le rencontrer. Il n'y a aucun rapport de toxicité avec lui, clairement." Une bouffée d'air frais dans ce monde pas toujours très bienveillant...
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image