Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Marion Game : 'J'ai quitté Jacques Martin défaite, meurtrie, en l'aimant'

6 photos
Lancer le diaporama

C'est un témoignage très émouvant qu'a offert Marion Game, interprète d'Huguette dans le programme court à succès d'M6 Scènes de ménages, pour les besoins d'un numéro d'Un jour, un destin consacré au regretté Jacques Martin disparu en septembre 2007.

Si ses relations amoureuses avec Cécilia Ciganer-Albeniz (devenue Sarkozy, puis Attias) et Danièle Evenou sont plus connues du grand public, Marion Game a elle aussi partagé la vie du grand homme de télévision durant 4 années, de 1968 à 1972.

La comédienne raconte ainsi ses débuts au théâtre, sous les yeux envieux de Jacques Martin : "J'étais entrée dans cette famille (le théâtre, ndlr), ils m'avaient tous adoptée, ils me prenaient vraiment dans leurs bras tous ces gens-là, mais Jacques n'en faisait pas partie (...) C'était sa vie, son coeur battait pour le théâtre et moi à ses côtés, j'étais un reproche vivant, tout le temps. Et donc les souffrances, les décalages sont venus de là. Moi, j'étais follement amoureuse d'un homme qui ne supportait pas mon avancement progressif dans la profession".

Jacques n'avait en fait qu'une crainte, que la très jolie Marion le quitte pour un autre : "Il avait peur que je lui échappe. Il se méfiait et il n'était rassuré que quand j'étais une carpette, défaite, décomposée, le rimmel qui coule et au 36ème dessous. Là, il était rassuré, il se disait : 'C'est ma chose.' Et comme j'étais amoureuse, pour arriver à ce qu'il m'aime, eh bien j'allais dans son sens. Et là, on avait des moments extrêmement intenses, évidemment, mais c'était dur à vivre quand même".

C'est donc à contre-coeur qu'elle dût se résoudre à stopper cette relation toxique, Marion Game confie l'émotion dans la voix : "Je suis partie défaite, meurtrie, en l'aimant. J'ai continué ma route sans lui parce qu'on m'avait expliqué qu'il allait m'abîmer. Il avait déjà commencé le travail et il fallait sortir de ça. Voilà."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel