Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Marlène Schiappa, nuit d'horreur avec ses filles : "Maman, ils veulent te tuer"

11 photos
Invitée du podcast "Parents d'abord" de Télé-Loisirs, Marlène Schiappa s'est livrée sur sa vie de famille parfois compliquée par sa carrière en politique. Victime des pires menaces, suivie par des paparazzi... ses filles pâtissent parfois de sa notoriété.

Le lundi 22 mars 2021, on pouvait découvrir un extrait du podcast Parents d'abord dans le dernier numéro de Télé-Loisirs, où Marlène Schiappa se confie sur sa vie de famille. Il n'est souvent pas évident d'élever ses enfants avec sérénité lorsqu'un des parents travaille en politique. Les filles Marlène Schiappa, âgées de 13 et 9 ans, en ont fait les frais lorsque la ministre déléguée en charge de la Citoyenneté a été attaquée en pleine nuit, à son domicile en août 2019.

Des manifestants avaient trouvé son adresse, créant un véritable traumatisme chez les deux fillettes. "Nous dormions. Du coup, mes filles se sont levées en hurlant : 'Maman, qu'est-ce qu'il se passe ?'. En bas, il y avait des personnes avec des pétards, des fumigènes, qui criaient : 'On est venus te chercher, sors de ton lit, on va te crever !' Mes filles pleuraient en disant : 'Maman, ils veulent te tuer...'. C'est vraiment un truc traumatisant pour des enfants", s'est souvenue Marlène Schiappa.

Féministe engagée, la ministre déléguée est souvent victime de sexisme et d'autres attaques sur les réseaux sociaux. Après des menaces de mort et une vague de harcèlement en ligne, Marlène Schiappa a désactivé son compte Twitter et annoncé avoir déposé plainte.

En plus du harcèlement, accorder carrière politique et famille est "très difficile". "Au ministère, on peut vous mobiliser sans cesse. J'avais un peu réussi à sortir du sentiment de culpabilité. Mais là, je suis à nouveau en plein dedans. L'autre jour, je suis rentrée très tard. Je me suis fait un tilleul avant de dormir. Sur la tasse, il y avait écrit 'wonder mum'. Je l'ai regardée et je me suis dit que j'usurpais ce titre", culpabilise Marlène Schiappa.

Même lors de moments de partage, ses filles ont parfois souffert de la notoriété de leur maman, notamment lorsqu'elles se sont faites "courser par un paparazzi" en pleines courses de Noël à Paris. "On a dû partir en courant par une sortie de secours (...) Je surveille ce que font mes filles et je leur apprends à se défendre", prévient-elle.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image