Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Martial Bétirac évincé du Mad Mag : "Ça a été très dur pour lui d'encaisser ça"

Martial Bétirac évincé du Mad Mag : "Ça a été très dur pour lui d'encaisser ça"
Par Sandra Ratesson Chef de rubrique médias
A bientôt 38 ans, Sandra Ratesson en a vu défiler des émissions de télévision, des animateurs et des candidats de télé-réalité. Membre de la génération Club Dorothée, elle a vu l’apparition mais aussi l’extinction de nombreux programmes. La scène du rapprochement physique entre Loana et Jean-Edouard dans la piscine de Loft Story, elle l’a vu en direct grâce à un abonnement ADSL d’époque.
Martial - Conférence de rentrée du groupe NRJ au Musée du Quai Branly à Paris le 14 septembre 2016. © Veeren / Bestimage
11 photos
Lancer le diaporama
Martial - Conférence de rentrée du groupe NRJ au Musée du Quai Branly à Paris le 14 septembre 2016. © Veeren / Bestimage
Le manager de l'animateur se confie.

Lundi 10 octobre NRJ12 a officialisé le retour d'Ayem Nour aux commandes du Mad Mag. Martial Bétirac, qui avait repris les rênes de l'émission fin avril à la suite du départ de la maman d'Ayvin (4 mois), a donc été évincé du programme.

Son éviction a fait couler beaucoup d'encre et, depuis, l'animateur "sous le choc", se fait discret. Après une brève déclaration de Martial, c'est son manager, Franck Mollier, qui s'est confié à Télé Loisirs. Et il a des révélations à faire... "Ce n'est pas contre Ayem, je n'ai rien contre elle, mais ça me fait mal. C'est NRJ12 qui fait une erreur. (...) Le problème, ce n'est pas l'animateur. C'est le programme qui suit Le Mad Mag [La Revanche des ex, NDLR]. Personne n'a remis en cause le programme alors que lorsqu'il y avait Les Anges en diffusion juste après, il était à 400 000 téléspectateurs." Rappelons que, pour son grand retour dans le Mad Mag, Ayem Nour a réuni 133 000 téléspectateurs, soit 1,5% de part de marché. Pour sa dernière, vendredi dernier, Martial Bétirac avait attiré 89 000 Français, soit 1% de part de marché

Alors que lundi, dans Touche pas à mon poste sur C8, Capucine Anav avait pris la défense de Martial, considérant son éviction "inhumaine", le manager de l'animateur confie de son côté : "Ça a été très dur pour lui. Très dur d'encaisser ça. (...) Quand on en a parlé le week-end avec les producteurs, ils nous ont juré que Martial restait. J'ai donc envoyé le communiqué. C'était une erreur."

Contacté lundi par nos confrères, la chaîne a confirmé que Martial restait en contrat avec eux et même qu'il aurait d'autres projets. Des informations contredites par Franck Mollier : "Si votre patron vous vire du jour au lendemain, vous continueriez à travailler pour lui ? Non ! Quand on nous vire, on ne reste pas !"

Toujours selon nos confrères, le contrat de Martial pourrait "être cassé dans les prochains jours". Son manager précise qu'il aurait d'ailleurs déjà été contacté par d'autres chaînes : "On étudie toutes les propositions. (...) Virer un tel potentiel, c'est une erreur."

Affaire à suivre...

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image