Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Meurtre de Magali Blandin, tuée par son mari, qui avait tout prévu... et prévenu sa famille !

Meurtre de Magali Blandin, tuée par son mari, qui avait tout prévu... et prévenu sa famille !
Par Mafalda Betty Rédactrice
Citoyenne du monde qui adore les blind tests des années 90, elle se passionne pour les histoires de cœur avec ou sans happy end des personnalités françaises et internationales.
7 photos
En Ille-et-Vilaine, le corps sans vie de Magali Blandin est découvert par les gendarmes. C'est son mari qui a mené les autorités jusqu'à ce lieu, juste après avoir avoué l'avoir tuée le 11 février 2021. Jérôme Gaillard avait planifié son crime des mois plus tôt et avait ouvertement parlé de son désir "d'en finir" à ses parents...

Le 11 février 2021, Magali Blandin, mère de quatre enfants, a été tuée devant son domicile à Montfort-sur-Meu, non loin de Rennes. Son mari, Jérôme Gaillard, avec qui elle était en instance de séparation, a reconnu l'avoir tuée quelques jours après le drame. Il a ensuite dirigé les gendarmes vers la zone boisée de Boisgervilly, où le corps sans vie a été retrouvé enterré sous de la chaux. La défense a clamé que le tueur ne supportait pas l'idée de divorcer de sa femme et de voir sa famille s'effondrer. Puis, le coupable s'est donné la mort dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre 2021 en se pendant aux barreaux de la fenêtre de sa cellule. Un crime qu'il avait planifié en prévenant ses parents. En effet, Jean et Monique Gaillard sont impliqués dans ce terrible crime. Le Parisien Week-end est revenu sur cette affaire complexe et tragique.

Scénariste raté, Jérôme Gaillard n'avait pas prévu que l'histoire qu'il a écrite avec sa femme Magali Blandin prenne cette tournure. Présenté par certains comme manipulateur et narcissique, il a mal vécu le fait de voir son épouse et mère de ses quatre enfants - âgés de 14, 12, 7 et 4 ans au moment des faits -, lui échapper. Alors, il a préparé le pire et en a parlé ouvertement à ses parents : "Ce plan macabre se concrétise le jour de Noël. Autour de la dinde, Jérôme Gaillard lance à ses parents et à ses deux fils aînés cette phrase irréelle : 'Je vais exécuter Magali, ma décision est prise.' Et le père de famille de détailler son scénario. Un contact des Géorgiens va l'éliminer et faire croire à un crime de détraqué sexuel."

Après les mots, les actes. S'il ne suit pas son plan avec les Géorgiens, il en choisit un autre. Il utilisera une batte de baseball pour assommer sa femme par surprise. Au cours d'un repas en février 2021, il lance à son père Jean Gaillard : "Papa, tu n'as pas le choix. Demain matin, je passe à l'acte et tu me remplaces." C'est ainsi qu'il prévient aussi ses deux fils aînés. Le 11 février précisément, il emmène ses enfants à l'école, puis dépose Jean dans la ferme de Montauban-de-Bretagne. Ce dernier doit utiliser son ordinateur et son téléphone pour lui créer un alibi. "Comme 'paralysé', Jean Gaillard s'exécute", écrit Le Parisien. Pendant ce temps, Jérôme Gaillard tue sa femme en l'assommant avec une batte de baseball. Il revient manger chez ses parents. "J'ai réglé le problème", leur dit-il. Puis durant la nuit, quand ses enfants dorment, il se débarrasse du corps.

Pendant l'instruction, Jérôme Gaillard tente de dédouaner son père et sa mère, qui n'avaient, selon lui "aucune connaissance du projet criminel". Mais sa mère Monique craque : "en larmes, traumatisée par le suicide d'un autre de ses fils dix ans plus tôt, elle s'énerve et demande à Jérôme d'arrêter ses mensonges." Quand le juge lui demande pourquoi elle n'a pas tenté de prévenir sa belle-fille de ce qui allait se tramer, elle répond : "J'étais pas capable de vendre mon fils..." Les parents de Jérôme Gaillard, Monique, 72 ans, et Jean, 75 ans, ont été libérés de leur détention provisoire après la mort de leur fils et placés sous contrôle judiciaire. Ils devraient comparaître en 2023 sur ce dossier.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image