Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Secret Story
Koh-Lanta
Masterchef
Pékin Express
Qui veut épouser mon fils ?
L'Amour est dans le pré
Télé Réalité
France Télévision
TF1
M6
Canal+
France 2
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Michael Jordan père d'un fils caché ? La mère renonce mystérieusement

Réactualisation : A la surprise générale, Pamela Smith a retiré sa demande de test ADN et toute demande de reconnaissance de paternité qu'elle souhaitait obtenir de Michael Jordan via la justice concernant son fils Grant Pierce Jay Jordan Reynolds, révèle TMZ. Elle affirmait que son fils était celui de l'ancienne star des Bulls, ce que démentait MJ. Aucune information n'a été fournie pour expliquer ce revirement de situation, mais Pamela Smith pourra à nouveau poursuivre Michael Jordan selon les lois en vigueur.

Le 17 mars 2013, nous écrivions : A quelques semaines d'un mariage qui le verra épouser sa belle Yvette Prieto le 27 avril prochain, Michael Jordan doit encore se débattre avec une histoire de paternité et pourrait rapidement passer au stade des tests ADN...

Pamela Smith prétend en effet que le meilleur joueur de l'histoire de la NBA est le père de son fils baptisé en toute simplicité Grant Pierce Jay Jordan Reynolds aka Taj aujourd'hui âgé de 16 ans, fruit d'une relation sexuelle en 1995 que MJ n'a jamais niée. Dans un premier temps, Pamela Smith avait monté un dossier pour demander au légendaire numéro 23 de reconnaître son prétendu fiston, pour qu'il puisse porter le nom de celui-ci. TMZ avait dévoilé dans un premier temps le fait que Pamela Smith et MJ entretenaient de bonnes relations, et que son fils et son prétendu père s'étaient rencontrés à plusieurs reprises, MJ donnant même de l'argent et des cadeaux à la famille. Le premier dossier n'avait donc pour but que de permettre à Taj de porter le nom de Jordan et voir ce dernier être plus présent dans la vie de son fils, tout jurant que son but n'était pas d'embarrasser Michael Jordan.

TMZ révèle aujourd'hui que Pamela Smith est allée un peu plus loin après le refus de Michael Jordan de reconnaître sa paternité. Elle a ainsi rempli de nouveaux papiers où elle demande expressément à la justice d'obliger l'ancien basketteur à pratiquer un test ADN pour prouver sa filiation avec le jeune Grant Pierce Jay Jordan Reynolds qui lui prétend via des vidéos diffusées sur le web qu'il est bien le fils de l'icône du basket. Dans ces nouveaux documents, elle explique ainsi être certaine de la paternité de MJ, puisque leur relation sexuelle a eu lieu neuf mois avant la naissance de son fils en juin 1996, qu'il n'a jamais nié la relation, et qu'elle est persuadée que les tests génétiques prouveront ses dires.

De son côté, Michael Jordan a lui aussi constitué un dossier, demandant l'abandon des poursuites, expliquant qu'un test de paternité avait déjà été fait par le passé et qu'il avait prouvé qu'il n'était pas le père de l'adolescent. "Les documents montrent que la paternité de l'enfant a été établie dans une affaire précédente dans ce même tribunal il y a plusieurs années et que Michael Jordan n'est pas le père", a expliqué l'avocat de la star dans une déclaration publique, regrettant que les stars soient la cible de ce genre de plainte.

L'affaire est désormais dans les mains d'un juge... Un beau cadeau de mariage en perspective ?

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel