Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Michel Cymes et TPMP en guerre : violents clahs, avocats et aucune réconciliation possible

Michel Cymes et TPMP en guerre : violents clahs, avocats et aucune réconciliation possible
Par Liane Lazaar Rédactrice
Liane Lazaar est rédactrice web rattachée au pôle TV de Purepeople.com. Elle connaît autant le parcours de Jean-Pierre Pernaut sur TF1 que les derniers rebondissements des candidats de télé-réalité et a un goût prononcé pour les histoires de coeur.
14 photos
Michel Cymes n'est décidément pas près d'enterrer la hache de guerre avec les équipes de "Touche pas à mon poste". Depuis plusieurs années, le médecin et animateur boycotte volontairement le programme de C8. Il justifie ce choix par l'acharnement dont il a été victime de la part de Cyril Hanouna et Gilles Verdez plus particulièrement.

Ce mardi 17 mai 2022, France 3 diffuse un nouvel épisode de la série Le Doc et le Veto avec dans les personnages principaux Dounia Coesens et Michel Cymes. Ce dernier est déjà venu parler de ce beau projet entamé en 2021 dans les médias mais ne comptez en revanche pas sur lui pour en faire la promotion dans Touche pas à mon poste. Et pour cause, le médecin est très fâché avec Cyril Hanouna et ses équipes.

En avril dernier, il affirmait d'ailleurs à Jordan De Luxe, dans l'émission Chez Jordan, qu'aucune réconciliation n'était possible depuis que la bande de C8 avait dépassé les limites en l'insultant. "Quand on fait le métier que je fais, on doit accepter la critique. Je ne suis pas bon présentateur ? Pas de souci. L'émission n'est pas bonne ? Pas de souci. Mais quand on commence à s'attaquer à la personne et que ça se traduit par des insultes..."

Michel Cymes fait ici référence au jour où Cyril Hanouna l'a invité à mettre son stéthoscope dans une partie intime de son corps. "Je pense qu'on dépasse les limites de la critique. Et je suis désolé, mais je suis comme tous les êtres humains, je ne me laisse pas insulter. Encore une fois, critiquer une émission c'est une chose et si on me démolit parce qu'on estime que je ne suis pas un bon animateur ou parce que mes émissions ne sont pas bonnes, qu'on le dise mais qu'on l'argumente. Mais je ne me laisse pas insulter, un point c'est tout !", avait encore souligné le professionnel de santé.

Michel Cymes en froid avec Gilles Verdez

Leur brouille ne date toutefois pas d'hier. En 2016 déjà, Michel Cymes évoquait des tensions avec l'animateur de Touche pas à mon poste, ses chroniqueurs et plus particulièrement Gilles Verdez. L'ancien présentateur du Magazine de la santé s'indignait du comportement de ce dernier, lequel lui adressait régulièrement tacles et insultes à la télé. Dans Médias le mag, Michel Cymes révélait alors son intention de boycotter l'émission. "Je ne vais pas accepter une invitation à dîner chez des gens qui m'insultent. Donc... J'y suis allé trois fois, au début. A partir du moment où quelqu'un de l'équipe m'insulte, je n'y vais plus", a-t-il justifié.

En 2018, les choses ont tourné au vinaigre entre les deux hommes lorsque Michel Cymes a entrepris d'écrire un courrier à C8, stipulant que les dénigrements sur ses programmes et sa personne devaient cesser. Gilles Verdez s'était ensuite été révolté de cette méthode, comprenant que son ennemi avait ainsi cherché à le faire virer : "La lâcheté, ce n'est pas de bonne guerre. Je suis très dur dans mes critiques et on peut l'être avec moi. Mais faire envoyer des lettres à ses avocats, à la chaîne, à Cyril, pour demander ma tête... Appeler les hauts responsables de Canal+ pour demander que je sois viré, ce n'est pas digne de Michel Cymes ! S'il a du courage, qu'il cesse ses lettres, qu'il m'appelle directement, je répondrai ! Mais pour ça, il faut du courage."

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image