Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Morgan Freeman révèle le pire film dans lequel il a joué...

Un film au superbe casting, réalisé par De Palma !

Morgan Freeman forme avec Michael Caine et Alan Arkin un trio irrésistible dans la comédie Braquage à l'ancienne. A 79 ans, la star est loin de vouloir prendre sa retraite, jouant devant la caméra avec le même plaisir qu'à ses débuts.

Bande-annonce du film Braquage à l'ancienne, en salles le 3 mai 2017

Sa filmographie compte une foule de grands films, tels que La Rue, Miss Daisy et son chauffeur, Les Évadés, Seven, Impitoyable ou encore Million Dollar Baby. Mais, il y a aussi ce qu'on appelle des nanars et l'acteur américain révèle à L'Obs quel est le pire film qu'il ait tourné...

"En ce qui me concerne, je crois que c'est Le Bûcher des Vanités en 1990. Je jouais le rôle d'un juge qui se lançait, à la fin, dans un discours sur la justice et la décence, et je disais 'la décence, c'est quelque chose que votre grand-mère vous a appris'. C'était... ridicule", se souvient Morgan Freeman.

Réalisé par Brian de Palma et dans les salles en France en 1991, Le Bûcher des vanités met en scène un trio glorieux d'Hollywood, formé par Tom Hanks, Melanie Griffith et Bruce Willis. L'histoire de Sherman McCoy, élite de la haute finance new-yorkaise, qui, à la suite d'un banal fait divers, devient la proie des politiciens, des médias et de la justice qui ont besoin de redorer leur blason. Sur le papier, cette comédie acide avait donc tout pour plaire. Avec son budget hollywoodien de 47 millions de dollars, le film n'a rapporté que 15,7 millions sur le territoire américain. D'après l'agrégateur de critiques Rotten Tomatoes, le long métrage a été perçu comme un navet, avec 16% de points positifs. Morgan Freeman n'est donc vraiment pas le seul à ne pas avoir aimé le film !

Bande-annonce du Bûcher des vanités (1991)

Un autre long métrage ne restera pas dans les annales pour Morgan Freeman : La Grande Arnaque (2004), remake d'Une si belle garce, avec Owen Wilson et Charlie Sheen, sorti directement en DVD en France : "Tiré d'un livre d'Elmore Leonard ! Ça sentait bon. Le metteur en scène [George Armitage, NDLR] est tombé malade, on a interrompu le travail, et, quand il est revenu, il avait changé d'idée ! Il s'est mis à faire un autre film que celui qui était prévu ! La confusion totale..."

Bande-annonce du film La Grande Arnaque (2004)
Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image