Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Mort d'Elizabeth II : Charles III au bord des larmes devant le Parlement, le roi prêt à craquer

Mort d'Elizabeth II : Charles III au bord des larmes devant le Parlement, le roi prêt à craquer
Par Justine Texier Journaliste
Passionnée de sport et de tennis, Justine est entrée dans le monde du people pour ne plus jamais en sortir ! A l’affût des moindres petits secrets du grand écran, elle est incollable sur les couples et les séparations. Vous ne pourrez pas lui cacher un gossip !
19 photos
C'est une journée pleine d'émotions qui s'ouvre pour le roi Charles III ce lundi 12 septembre : avant une grande cérémonie d'hommage à sa mère Elizabeth II qui se déroulera dans l'après-midi à Edimbourg devant une partie de la famille royale, le nouveau monarque a reçu un hommage marqué des députés à Londres. Un moment solennel pendant lequel il s'est montré particulièrement ému.

Le roi Charles III fendrait-il enfin l'armure ? Très sollicité depuis la mort de sa mère, la reine Elizabeth II, le jeudi 8 septembre, le nouveau monarque avait réussi à garder toute sa dignité devant le public et lors de sa rencontre avec différents ministres ces derniers jours, montrant un visage marqué mais une émotion contrôlée.

Mais ce lundi, c'est devant les députés qu'il a laissé entrevoir la difficulté de ce nouveau rôle en plein deuil de la mère dont il était si proche : recevant un hommage des présidents des deux chambres législatives du pays, il a semblé parfois au bord des larmes devant les souvenirs évoqués. Au moment de passer devant les députés, il s'est cependant repris pour un discours bouleversant.

"En me tenant devant vous aujourd'hui, je ne peux m'empêcher de ressentir le poids de l'Histoire qui nous entoure et qui nous rappelle les traditions parlementaires vitales auxquelles les députés des deux chambres se consacrent avec un tel engagement personnel pour le bien de nous tous", a-t-il dit, évoquant encore sa "mère adorée".

Assez court, son discours plus officiel s'est conclu par l'hymne national, devenu God Save The King, qui a semblé replonger Charles dans ses émotions : à plusieurs moments, devant les députés qui ont tous entonné l'air, il a semblé sur le point de fondre en larmes. Restant concentré pour ne pas craquer, il a fini par sortir du bâtiment, toujours accompagné de sa femme Camilla, les yeux presque rougis.

Prise de conscience que rien ne sera jamais plus pareil ? Probable, pour celui qui doit gérer un deuil difficile tout en acceptant un nouveau rôle. Et ce sentiment est partagé par ses frères et soeurs : alors qu'elle faisait partie de la procession qui emmenait le cercueil d'Elizabeth II à Edimbourg, la princesse Anne s'était elle aussi montrée très émue, tout comme leurs frères cadets Andrew et Edward, le visage fermé devant le château d'Holyrood.

Tous les quatre seront d'ailleurs réunis ce lundi après-midi à Edimbourg : ils participeront en effet à une procession derrière le cercueil d'Elizabeth II avec différents membres de la famille royale, avant d'assister à une cérémonie religieuse.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image