Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Mort d'Emiliano Sala : les conclusions de l'enquête accablent le pilote

Emiliano Sala lors du match du FC Nantes contre le FC Toulouse au Stade de la Beaujoire le 20 octobre 2018. Le 21 janvier 2019, le footballeur italo-argentin a disparu à bord d'un avion qui le menait à Cardiff, où il venait d'être transféré. © Pierre Perusseau/Bestimage
14 photos
Lancer le diaporama
Emiliano Sala lors du match du FC Nantes contre le FC Toulouse au Stade de la Beaujoire le 20 octobre 2018. Le 21 janvier 2019, le footballeur italo-argentin a disparu à bord d'un avion qui le menait à Cardiff, où il venait d'être transféré. © Pierre Perusseau/Bestimage
Le bureau d'enquête britannique sur les accidents aériens (AAIB) devait rendre ses conclusions sur le crash de l'avion qui transportait le footballeur argentin Emiliano Sala en janvier 2019. Il l'a fait. Le rapport indique que David Ibbotson, le pilote du monomoteur Piper PA-46 Malibu, est à l'origine de plusieurs manquements.

Durant plusieurs mois, beaucoup trop longs pour les proches d'Emiliano Sala, les circonstances de la mort du footballeur argentin sont restées très floues. L'ancien joueur de Nantes, alors âgé de 28 ans, était en route vers son nouveau club de Cardiff (Pays-de-Galles) lorsque l'avion qui le transportait s'est abîmé en mer, dans la zone de Guernesey-Aurigny (à quelques kilomètres au large des côtes du département de la Manche). Son corps n'avait été repêché et identifié que quelques jours plus tard.

Plus d'un an après la mort d'Emiliano Sala, le bureau d'enquête britannique sur les accidents aériens (AAIB), en charge de l'enquête a livré ses conclusions. Dans son rapport rendu public le vendredi 13 mars 2020, il met en cause le pilote David Ibbotson à plusieurs reprises, alors que le monomoteur Piper PA-46 Malibu qu'il pilotait et lui-même n'avaient pas les licences ou autorisations nécessaires pour opérer commercialement

Ce dernier a effectué une manoeuvre à une vitesse excessive qui a entraîné la dislocation de l'appareil, a conclu l'AAIB. Les enquêteurs estiment que le pilote a perdu le contrôle de l'appareil lors d'une manoeuvre probablement destinée à éviter le mauvais temps pour pouvoir voler à vue. L'appareil, un Piper PA-46 Malibu, s'est ensuite brisé en vol pendant cette manoeuvre, effectuée à une vitesse excessive par rapport à sa conception. Le pilote David Ibbotson, dont le corps n'a jamais été retrouvé, a aussi "probablement" été intoxiqué au monoxyde de carbone, alors que le monomoteur ne disposait pas de détecteur dans la cabine, estime le bureau d'enquête. Un rapport d'étape avait relevé que Sala avait été intoxiqué au monoxyde de carbone avant que l'avion s'écrase.

Les enquêteurs soulignent également que le vol n'a pas été effectué dans des conditions conformes aux normes qui s'appliquent pour les vols commerciaux. Le pilote a navigué à vue, de nuit, dans des conditions météo difficiles alors qu'il n'avait pas la licence pour piloter ce type d'avion ni pour voler la nuit, ont-ils relevé.

L'avion était lancé à une vitesse de 270 miles par heure (435 KM/h) au moment de l'impact avec l'eau, selon l'AAIB, ce qui excluait la possibilité de survie.

Dans un communiqué, Crispin Orr, inspecteur en chef des accidents aériens a souligné que les enquêteurs avaient "fait des recommandations de sécurité importantes qui, si elles sont pleinement mises en oeuvre, réduiraient de manière significative les risque qu'un tel accident se reproduise". Les recommandations portent sur le fait de rendre obligatoire la présence d'un détecteur de monoxyde de carbone à bord des avions équipés d'un moteur à pistons et sur l'amélioration du suivi des qualifications des pilotes.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
En vidéos

Message de Pâques du prince Albert II et la princesse Charlene de Monaco depuis Roc Agel le 12 avril 2020.
La famille royale de Suède a partagé un extrait de son appel visio pour Pâques, le 12 avril 2020, en pleine période de confinement en raison de la pandémie du coronavirus, et a partagé des extraits de ces moments en famille inédits sur Instagram.
Cristiano Ronaldo et son fils sont inséparables et ils se ressemblent à tout point de vue.
Photo partagée sur Instagram le 19 février 2020 par le prince Emmanuel-Philibert de Savoie lors de ses vacances au ski avec sa femme Clotilde Courau et leurs filles les princesses Vittoria et Luisa.
Clotilde Courau sans filtre lors d'une randonnée en montagne dans les Alpes suisses, vidéo issue de sa story Instagram du 18 février 2020.
La princesse héritière Victoria de Suède fait visiter la salle à manger de Lovisa Ulrika pour la fête nationale suédoise le 6 juin 2020.
La princesse héritière Victoria de Suède fait visiter le jardin Logarden au palais royal à Stockholm à l'occasion de la fête nationale suédoise le 6 juin 2020.
Elizabeth Reynaud, invitée de TPMP People le 21 février 2020.
La princesse héritière Victoria de Suède fait visiter la galerie de Karl XI au palais royal à Stockholm à l'occasion de la fête nationale suédoise le 6 juin 2020.
Christian Millette raconte son confinement à Purepeople. Le 4 mai 2020.
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel