Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
Star Academy
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
Bons plans
NEWSLETTER

Mort de Bernard Tapie : cet ultime projet qu'il ne pourra jamais réaliser...

Mort de Bernard Tapie : cet ultime projet qu'il ne pourra jamais réaliser...
Par Gonzague Lombard Rédacteur
Passionné de chant, des Douze coups de midi et de la discographie de Jul, il rêve de participer à Fort Boyard malgré sa phobie des serpents et du Père Fouras. Son ambition secrète ? Découvrir ce qui se cache derrière le rideau mystère de Bataille et Fontaine pour y chanter en quartet. La vérité est au bout du couloir…
16 photos
Il refusait tout simplement de céder à la maladie. Mort le dimanche 3 octobre 2021 à l'âge de 78 ans, Bernard Tapie - le comédien - avec prévu un joli coup d'éclat côté carrière.

Il s'est battu comme un lion jusqu'au bout. Hélas, Bernard Tapie a perdu la bataille contre la maladie qui le rongeait, le dimanche 3 octobre 2021, à l'âge de 78 ans. Loin de se laisser abattre, l'homme d'affaires et de théâtre avait des projets plein la tête... qu'il faudra laisser de côté, avec grand regret. Interrogé dans les colonnes du journal Le Parisien, le réalisateur Claude Lelouch a d'ailleurs révélé qu'il devait à nouveau collaborer avec son grand ami.

Claude Lelouch avait rencontré Bernard Tapie dans les années 1970. Le jeune homme, à l'époque, louait une de ses salles de cinéma une fois par semaine pour ses affaires. Ce fut un coup de foudre. Le cinéaste a offert, à son protégé, son unique grand rôle sur grand écran, auprès de Fabrice Luchini et Pierre Arditi, dans Hommes, femmes, mode d'emploi. Il aurait dû, des décennies plus tard, retrouver les plateaux de tournage. "Il avait accepté de faire partie de la deuxième partie de ma trilogie Le Genre humain, explique aujourd'hui le cinéaste. Je viens de terminer le tournage de la première, mais il ne sera pas là pour la suite..."

Bernard ne cessait de chercher des projets pour jouer à nouveau

Avant de pousser son dernier souffle, Bernard Tapie comptait bien faire résonner sa voix. Outre ses retrouvailles avec Claude Lelouch, il avait prévu de croiser la route d'un autre collègue fidèle : celle de Philippe Hersen, qui l'avait mis en scène au théâtre dans Vol au-dessus d'un nid de coucou en 2001 - rôle qu'il aurait dû retrouver ces derniers mois -, dans Un beau salaud en 2004, dans Oscar en 2008 puis Les Montagnes russes en 2012.

"Ces derniers temps, Bernard ne cessait de chercher des projets pour jouer à nouveau, révèle-t-il, toujours dans Le Parisien. À un moment, il voulait interpréter Don Quichotte... Il y a deux ans, on avait parlé de monter en comédie musicale Les Incorruptibles, dans laquelle il aurait joué Al Capone. Et puis peu après, il a appris qu'il était malade, donc on a renoncé à le faire chanter... Mais Bernard avait un mental et une énergie incroyables."

Les spectateurs auraient dû retrouver Bernard Tapie au théâtre en décembre 2021, avec le rôle de Roland Giraud dans Le Technicien, d'Éric Assous, face à Nicole Calfan. C'est désormais au Paradis que le comédien fera des siennes...

Retrouvez les interviews de Claude Lellouch et Philippe Hersen dans le journal Le Parisien du 4 octobre 2021.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image