Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Mort de Gabriel Axel, réalisateur du délicieux ''Festin de Babette''

Premier cinéaste danois à avoir remporté un Oscar (1988, pour le formidable et culte Festin de Babette), Gabriel Axel est mort. Le réalisateur s'est éteint à l'âge de 95 ans, le 9 février dernier, à Bagsvaerd, près de Copenhague,

Né en 1918 à Arhus au Danemark, Gabriel Axel est mondialement connu pour un seul et unique titre : Le Festin de Babette. Pourtant, avant de sublimer Stéphane Audran dans ce film culte qui donne inlassablement l'eau à la bouche, Gabriel Axel aura eu une carrière, notamment débutée en France dans la troupe de Louis Jouvet, en tant que comédien. Lorsqu'il rentre au pays, c'est pour passer derrière la caméra, d'abord dans la petite lucarne, puis au cinéma. En 1967, sa première consécration le voit fouler le pavé de la Croisette, avec une sélection pour La Mante rouge, qui remporte alors le grand prix de la technique.

Vingt ans plus, il réalise Le Festin de Babette, revient à Cannes (Prix du jury oecuménique en 1987) et reçoit, en 1988, l'Oscar du meilleur film étranger. Le long métrage racontait le destin de la Française Babette qui, pour échapper à la sordide répression de la Commune en 1871, débarque un soir d'orage sur la côte sauvage du Jutland au Danemark. Elle devient la domestique de deux très puritaines filles du pasteur et s'intègre facilement dans l'austère petite communauté. Mais après quatorze années d'exil, elle reçoit des fonds inespérés qui vont lui permettre de rentrer dans sa patrie. Elle propose avant son départ de préparer avec cet argent un dîner français pour fêter dignement le centième anniversaire de la naissance du défunt pasteur...

Cinéaste peu connu du grand public, au-delà des frontières danoises, Gabriel Axel avait pourtant dirigé Christian Bale et Gabriel Byrne (Le Prince de Jutland, 1994) et Mélanie Doutey (Leïla, 2002) parmi ses artistes internationaux. En 2003, il avait reçu au Festival international de Copenhague un prix d'honneur pour récompenser l'ensemble de sa carrière, soit près de 50 ans au service du septième art danois.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image