Actualité
Exclus
People France
Politique
Interviews
People UK
People US
Tous les thèmes
Cinéma
Johnny Depp
Blake Lively
Tom Cruise
Leïla Bekhti
Carole Bouquet
Gérard Depardieu
Sophie Marceau
Pierre Niney
Juliette Binoche
Emmanuelle Béart
Séries
Demain nous appartient
Ici tout commence
Plus Belle la Vie
Un si grand soleil
TV
Télé Réalité
Familles nombreuses
Koh-Lanta
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Mariés au premier regard
Pékin Express
Top Chef
Les Anges
Les Marseillais
Miss France
TPMP
Musique
The Voice
Eurovision
Céline Dion
Amel Bent
Louane Emera
Vitaa
Slimane
Jenifer
Britney Spears
Lady Gaga
Florent Pagny
Star Academy
Mode
Fashion Week
Défilés
Mannequins
Looks
Beauté des stars
Silhouettes de stars
Royauté
Faits divers
Justice
Police
Insolite
NEWSLETTER

Mort de Régine : Ce surnom culte qu'elle n'aimait pas vraiment !

Mort de Régine : Ce surnom culte qu'elle n'aimait pas vraiment !
Par Tom Spencer Rédacteur
Fan des corgis, des iconiques Spice Girls, de la princesse Diana et adepte de tea time, Tom Spencer aime notamment relater la vie des membres de la couronne britannique mais n’est jamais contre un petit détour outre-Atlantique.
14 photos
Régine est morte le 1er mai, laissant derrière elle des souvenirs émus aux milliers de fêtards passés par ses clubs du monde entier. Figure populaire de la nuit et de la chanson, sa mémoire a été saluée par le show business et la classe politique. Tous, ou presque, ont salué la "reine de la nuit". Un surnom dont elle ne raffolait pas...

"La reine de la nuit, la Grande Zoa, la Fréhel de Montparnasse, elle avait mille surnoms, mais on ne l'on n'appelait que par son prénom", écrivaient Emmanuel Macron et son épouse Brigitte dans un texte hommage à Régine, dévoilé par l'Elysée. Le couple présidentiel n'est pas le seul à avoir salué la reine de la nuit, un surnom qui lui collait à la peau...

Sollicité par Paris Match pour un portrait de la défunte Régine, morte le 1er mai à 92 ans, l'auteur Gilles Lhote relate la rencontre entre la star et un scénariste venu discuter chez elle en 2018, à Paris, d'un projet de série sur sa vie. Alors que le scénariste essaye tant bien que mal de refaire la chronologie de celle qui fut patronne de plus d'une vingtaine d'établissements, il a le malheur de la qualifier de reine de la nuit. Mais, ce surnom ancré auprès du grand public, Régine ne l'aime pas ! "Elle coupe, tranchante, l'accent titi en bannière : 'Reine de la nuit, c'est ringard ! De toute façon, la nuit n'existe plus à Paris. C'est devenue d'une tristesse infinie.'" Pourtant, au cours de sa carrière de chanteuse Régine s'en était amusée de ce surnom, chantant ainsi le titre Reine de la nuit en 1983 après une collaboration pour le morceau avec Jacques Morali, Fred Zarr et Didier Barbelivien.

Mais alors, que préférait Régine ? "Parmi tous ses surnoms, elle préférait celui de Mademoiselle, rock et chic, léger comme ses soirées folles", relate Paris Match. Au cours de sa longue vie a côtoyé tout le gratin du show business, elle avait aussi acquis le surnom de Minou que lui donnait sa grande copine Françoise Sagan. Et, de sa carrière de chanteuse à qui l'on doit notamment Je survivrai et Les Petits papiers, Régine s'était aussi fait un surnom jusqu'aux Etats-Unis. "Les Américains l'avaient surnommée Happy Piaf, pour son répertoire plus joyeux que celui de la grande Edith", ajoute le magazine. D'ailleurs, l'Amérique ne l'avait pas oubliée puisque Régine a eu droit à une photo et l'annonce de son décès en couverture du prestigieux New York Times !

A noter que les obsèques de Régine se tiendront le 9 mai à Paris.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image