Accueil
People France
People UK
People US
Tous les tags
Livenews
Royauté
Beauté
Mode
Cinéma
Golden Globes
Oscars
Festival de Cannes
TV
The Voice
Top Chef
Koh-Lanta
Pékin Express
Mariés au premier regard
Télé Réalité
Danse avec les Stars
L'Amour est dans le pré
Les Anges
Demain nous appartient
Plus Belle la Vie
Les Marseillais
Miss France
Musique
MTV Music Awards
NRJ Music Awards
Grammy Awards
Justin Bieber
Lady Gaga
Britney Spears
Danse avec les Stars
Photos
Vidéos
Stars
Mariage
Naissances
Enfants de stars
Justice
Divorce
Interviews

Mort de Syd Field, le ''gourou de tous les scénaristes''

Considéré par des générations de scénaristes comme le gourou des "screenwriters", Syd Field est mort le 17 novembre dernier à l'âge de 77 ans. Emporté par une anémie hémolytique, le gourou s'en est allé entouré de sa famille et de ses amis, dans sa maison de Beverly Hills.

Né à Hollywood, c'est tout simplement pour ce même quartier devenu le centre du monde en matière de cinéma, que Syd Field évoluera. En un peu plus de trente-cinq ans de carrière, celui qui fait aujourd'hui office de référence pour tout scénariste néophyte n'a jamais écrit directement en qualité de scénariste pour un film de cinéma. En revanche, ses profondes analyses sur la structure d'un scénario, l'écriture, les rythmiques et le sens du détail marqueront Hollywood, ses producteurs soucieux de trouver le bon équilibre pour un succès parfait et les scénaristes à la recherche du Graal : le script parfait.

Auteur de plusieurs ouvrages sur la question, Syd Field a lourdement pesé sur ce corps de métier très important à Hollywood. On lui doit notamment Screenplay, paru en 1979. Un ouvrage-clé, référence à Hollywood, et que beaucoup considère comme une Bible intemporelle qui définirait ce qu'un bon scénario doit être. Syd Field avait d'ailleurs une thèse sur la question : les trois structures. A savoir qu'un long métrage doit avoir une histoire découpée en trois parties relativement distinctes. Dans une petite première demi-heure, on décrira le personnage face à son "point d'intrigue" et ce but à atteindre. Dans une seconde partie, qu'il appelle la "confrontation", le personnage lutte pour atteindre cet objectif avec un tournant qui, estime-t-il sur un scénario de 120 pages, doit se situer à la moitié. Enfin, troisième et dernier acte, la lutte ultime du héros pour réussir ou non son objectif, avec les conséquences qui s'ensuivent.

Une structure narrative qui reste, jusqu'à aujourd'hui, une pierre angulaire à Hollywood. On remarquera d'ailleurs que les thèses et écrits de Syd Field connurent un succès féroce à l'heure où les grandes majors se disputent le leadership sur un nouveau genre très en vogue : le blockbuster ou la superproduction. Pas étonnant que des studios prestigieux tels que 20th Century Fox, Disney ou Universal l'ait engagé comme consultant, ou que des cinéastes comme Frank Darabont (Les Évadés) ou des comiques tels que Judd Apatow et Tina Fey aient été influencés par ses écrits.

Dix ans après Screenplay, il guidera par exemple les scénaristes débutants sur la manière de vendre un scénario à Hollywood avec Selling a Screenplay: The Screenwriter's Guide to Hollywood, il étudie l'évolution de l'écriture dans le septième art dans Going to the Movies: A Personal Journey Through Four Decades of Modern Film et renforce encore son statut de fin guide, lorsqu'il publie en 2003 The Definitive Guide to Screenwriting.

Outre ses romans, Syd Field participera à divers séminaires ou ateliers de travail. Le gourou devait d'ailleurs se rendre au Raindance Film Festival à Londres, à l'occasion d'une réunion de scénaristes. Trop malade, il avait été contraint d'annuler sa venue.

Abonnez-vous à Purepeople sur facebook
×

Téléchargez l'application et recevez les alertes de la rédaction en temps réel

Store Image